Acteur (nom propre) :
1 No d'identification : 19976 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Un nommé Joseph Dupont employé aux chantiers de M. Stoddard se casse une jambe lorsqu’un arbre tomba sur lui. Le bûcheron est mort de la suite de ses blessures.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (5 avril 1871): 3, col. 3.
2 No d'identification : 25193 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le dit chef de police représente de plus et fait rapport que Joseph Dupont, un des constables de police, a manqué à ses devoirs de constable de police de cette Cité, jeudi le 5 du courant en faisant un prisonnier de la Nation Sauvage qui se trouvait ivre et ayant brisé des vitres d’un chassis de la maison occupée par un nommé Louis Bergeron, hôtelier de cette cité et ayant ensuite causé l’élargissement de ce sauvage et étant assisté de Paul Lesieur, cultivateur de la paroisse de Ste-Anne-d’Yamachiche de plus que le dit Joseph Dupont était aussi dans un état d’ivresse et a fait de faux rapports è son chef, qu’en conséquence le dit Joseph Dupont s’est rendu coupable de mensonge et a violé ses engagements et devoirs et est indigne d’occuper la place de constable de police de cette Cité et qu’il serait dangereux d’après une telle conduite de le laisser continuer dans cette charge. Et le dit chef de police requiert respectueusement de M. le maire et MM. les conseilleurs de cette Corporation de démettre le dit Joseph Dupont de cette charge et que Jean Giroux, charretier de cette Cité, homme sobre et honnête, soit assermenté comme constable de police de cette cité.

François Dasylva, chef de police.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, 1839-1935.
3 No d'identification : 25194 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Rapport de François Dasylva, écuier, chef de police, touchant les nominations de Georges Arthur Fearon, comme premier sergent et de M. Ovide Rocheleau second sergent et sous-chef, pour agir en cette qualité en cas d’absence ou de maladie du chef de police.

Seconde partie du rapport contenant des plaintes du chef de police contre sieur Joseph Dupont, constable de police de cette cité qui a manqué à ses devoirs comme homme de police et la demande de François Dasylva écuier, chef de police, priant le conseil de vouloir nommer M. Jean Giroux, charretier de cette cité, constable de police è la place de sieur Joseph Dupont.

Référé au Comité de Police, composé de MM A.L. Désaulniers, C. Kiernan et L. Clair.

Référence
Archives Municipales de Trois-Rivières. Procès-verbaux du Conseil Municipal, 1847-1900.
4 No d'identification : 25195 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
1- Rapport du Comité de police
Le comité de police de la Cité des Trois-Rivières auquel a été référé le rapport de François Dasylva, écuier, chef de police, a l’honneur de faire rapport qu’après avoir examiné et pris en considération les matières y énoncées et particulièrement la plainte portée contre Joseph Dupont, un des constables de police, recommande que le dit rapport soit approuvé et que partant le dit Joseph Dupont soit démis de la dite charge et remplacé par Jean Giroux.
Le tout, néanmoins humblement soumis.

Motion proposée par S. Dumoulin, secondée par Hart.
Que le rapport du Comité de Police soit approuvé.

Passé unanimement.
G.S. Badeaux, président.

Référence
Archives Municipales de Trois-Rivières. Procès-verbaux du Conseil Municipal, 1847-1900.
5 No d'identification : 25226 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
À une séance du Conseil municipal de Trois-Rivières tenue le 26-10-1857 à l’Hôtel de ville, en la salle du Conseil, lieu ordinaire des séances, à 7h30 PM, furent présents son Honneur le maire et Messieurs les conseillers suivants : C. Kiernan, A.L. Désaulniers, L. Clair, J.P. Bureau, Sévère Dumoulin, E.M. Hart.

1ere motion proposée par A.L. Désaulniers secondée par E.M. Hart, qu’il est expédient pour maintenir la paix et le bon ordre de la cité de Trois-Rivières d’établir une force de Police et que François Dasylva, écr, Grand connétable de ce district en soit nommé le chef et que les personnes suivantes soient nommées pour en former partie :
Georges Arthur Fearon
Ovide Rocheleau
Édouard Ayotte
Joseph Hill
Charles Fearon
Jean Fearon
O. Dupont
Jean Larivière
Françcois Xavier Durand
Joseph Belisle
Joseph Dupont
François Bélant
Lesquels seront sous les ordres du conseil et de chaque conseiller individuellement ainsi que de leur chef.

Adoptée

Référence
Archives Municipales de Trois-Rivières. Procès-verbaux du Conseil Municipal, 1847-1900.
6 No d'identification : 25227 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Serment des hommes de police

Je soussigné jure que je remplirai fidèlement les devoirs d’homme de police pour la cité des Trois-Rivières au meilleure de mon jugement, ainsi que Dieu me soit en aide.
Assermenté devant moi, à Trois-Rivières le 02-11-1857
signé J.E. Turcotte, juge de paix

G.A. Fearon
Ovide Rocheleau
Joseph Hill

(voir autres serments)

Je jure que je remplirai fidèlement les devoirs d’homme de police pour la cité de Trois-Rivières, au meilleur de ma connaissance, ainsi que Dieu me soit en aide.
Assermenté devant moi, à Trois-Rivières le 02-11-1857
signé J.E. Turcotte, juge de paix
signé :
Charles X Feron
Joseph Germain X Belisle
Édouard Ayotte
F.X. Durand
Jean Feron
Joseph Dupont
Francis Bélant
Onésime Dupont
Henri Dupont


Référence
Archives Municipales de Trois-Rivières. Procès-verbaux du Conseil Municipal, 1847-1900.