Acteur (nom propre) :
1 No d'identification : 2571 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Le gouvernement libéral a offert à Monsieur Bruno Duval de Trois-Rivières la place de registrateur du comté de St-Maurice, moyennant une certaine somme d’argent.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (29 avril 1878): 2, col. 3.
2 No d'identification : 14059 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Bruno Duval énonce les principes qu’il compte défendre dans Le Constitutionnel qu’il vient d’acheter.

Référence
Le Constitutionnel (9 mars 1881): 2, col. 1.
3 No d'identification : 14060 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le Constitutionnel, qui vient de passer aux mains de Messieurs B. Duval et K. Duval de cette ville, reprend sous sa nouvelle rédaction une allure guerrière toute nouvelle. Nous souhaitons bon succès aux nouveaux confrères.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (10 mars 1881): 2, col. 3.
4 No d'identification : 14078 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« À la prière de Monsieur Bruno Duval, Monsieur P.A. Boudreault demandera à la prochaine séance du conseil de ville, qu’il soit réservé, dans l’enceinte de la salle du conseil, un espace pour les représentants de la presse, comme la chose se pratique dans les autres villes.

Voyez-vous d’ici un pauvre reporter, quand il s’agit d’une mesure importante comme celle, par exemple, de lundi dernier, obligé de se servir de son chapeau en guise d’écritoire?

Pas besoin de douter que nos édiles, étant donné la courtoisie qui les distingue, se rendront de bonne grâce à la suggestion qui leur est faite. »

Référence
Le Constitutionnel (1 juin 1883): 2, col. 3.
5 No d'identification : 14116 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
« Le soussigné a reçu instruction de Bruno Duval, Ecr., député régistrateur, de vendre par encan public, mercredi 4 décembre 1878, à ses salles d’encan, rue Notre-Dame, Trois-Rivières, tous les droits, parts et prétentions dans une terre située à la banlieue des Trois-Rivières, de 2 arpents sur 42 de profondeur, bornée en front par le fleuve St-Laurent et de tous les autres côtés par Olivier Duval, Ecr.
Vente à 10 heures a.m.
John Ryan. »

Référence
«Vente par encan - Immeuble de valeur à la banlieue des Trois-Rivières», Le Journal des Trois-Rivières (28 novembre 1878): 3, col. 2.