Acteur (nom propre) :
1 No d'identification : 4766 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Résumé :
Adresse de félicitations présentée à M. De Belvèze par le conseil municipal de la paroisse de Trois-Rivières : « Monsieur, [...] Ainsi nous avons l’espoir qu’il nous sera donné, à nous aussi, de venir vous saluer et vous souhaiter la cordiale bienvenue, avec les citoyens de Trois-Rivières, bien que la population que nous représentons dans la présente circonstance habite une terre étrangère à la ville que vous visitez maintenant [...]. »

O. Duval
Maire de la municipalité de la paroisse de Trois-Rivières
Banlieue de Trois-Rivières, 17 août 1855.

Référence
L’Ère Nouvelle (23 août 1855): 2, col. 3-4.
2 No d'identification : 8963 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Annonce :
Ceux qui ont besoin de foin pressé de la meilleure qualité peuvent s’adresser au soussigné, à la banlieue des Trois-Rivières. Il peut en fournir quarante mille bottes et plus, au besoin ; et plusieurs mille minots d’avoine.

O. Duval

Référence
L’Ère Nouvelle (5 septembre 1859): 3, col. 1.
3 No d'identification : 11863 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Dimanche dernier avait lieu à la cathédrale de cette ville, immédiatement après les vêpres, la bénédiction de la cloche qui doit surmonter le couvent des Soeurs de la charité. [...]

Les noms de cette cloche sont Marie Joseph Pie Thomas, Louis Charles Vincent. Les dons ont été très généreux. Il y avait un grand nombre de marraines et de parrains. Voici leurs noms: S. Dumoulin, M.P.P. et Dame Dubord, Ed. Barnard, Erc. Protonotaire, et Dame T. Burns, Dr G. Badeaux et dame de Son Honneur le juge Polette; C.B. de Niverville shérif et Dame Bourdages. Dr A. Dubord et Dame V. Ed. Turcotte; L.A.V. Genest, Ecr. greffier de la paix et Dame C.B. de Niverville, L.G. Bourdages, ecr. et Dame G. Badeaux, Frs Girard, Ecr. et Dame O. Duval; H. Lacerte, Dame D.G. Labarre, D. Dufresne, Ecr. et Dame G. Dufresne, O. Duval, Ecr., et Dame V. Buisson; Onézime Brunelle, Ecr. et Dame T.E. Normand et P.E. Panneton et Dame J.B. Normand. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (25 mai 1869): 2, col. 5.
4 No d'identification : 13747 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Vendredi, le “mai” traditionnel a été planté sur la glace en plusieurs endroits voisins de la cité, comme dans le bon vieux temps, et l’événement a été marqué par de joyeuses réunions d’amis qui n’ont pas voulu laisser inaperçue, une chose qui arrive aussi rarement.

A la Banlieue, Monsieur O. Duval et ses amis ont planté le mai, au grand chenal et sur une glace aussi solide qu’au mois de janvier. Ils ont pu se rendre en voiture sur les lieux.

Le pavillon hissé au bout du mai porte les noms de tous ceux qui étaient présents à la fête; comme il sera emporté par les glaces, à la débâcle, il pourrait bien se faire qu’il aille informer nos compatriotes du bas du fleuve, de la manière dont on a fêté le premier mai ici.

Nous apprenons que de pareilles fêtes ont eu lieu à Nicolet, la Pointe-du-Lac et Yamachiche. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (4 mai 1874): 3, col. 1.