Acteur (nom propre) :
1 No d'identification : 125 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Lettre de W.G.E. Avid demandant l’usage gratuit de la salle de l’hôtel de ville pour une vente de bonbons et de gâteaux au bénéfice de l’église St-Andrews.

Demande accordée.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Registre des comités permanents de Trois-Rivières, 26 novembre 1917.
2 No d'identification : 171 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Lettre du Rvd J.A. Clark, demandant l’usage de la salle de l’hôtel de ville pour une vente d’objets de fantaisie, au profit de l’église St-Andrew.

Demande accordée.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Registre des comités permanents de Trois-Rivières, 1 décembre 1919.
3 No d'identification : 180 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Lettre du Rvd J.A. Clark demandant l’usage de la salle de l’hôtel de ville pour un bazar au profit de l’église St-Andrews.

Accordée à raison de 15 $.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Registre des comités permanents de Trois-Rivières, 8 novembre 1920.
4 No d'identification : 12069 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Les premiers offices (Église St-Andrews) eurent lieu dans l’église méthodiste de la rue Bonaventure puis dans la synagogue juive sur le côté sud-ouest de la rue du Platon.

Référence
Le Nouvelliste (25 juillet 1925): 7.
5 No d'identification : 12073 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Au milieu du XIXe siècle, le secteur où se trouve la cathédrale était réservé aux Anglais;

- pour construire la cathédrale, il a fallu déplacer un orphelinat sur la responsabilité de Périgord
- sur le site du parc, il y avait une école anglaise
- sur le coin nord-ouest de Bonaventure, la résidence du capitaine Edmond Cartmigh
- l’église St-Andrews et les résidences des Hart, Thompson, Burns, etc.

Référence
Le Nouvelliste (7 mai 1932): 3.
6 No d'identification : 12074 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Église St-Andrews construite en 1844-1846.

En 1925, elle fut incorporée à l’église méthodiste pour former l’Église Unie du Canada.

Référence
Le Nouvelliste (22 août 1944): 3.