Acteur (nom propre) : Gagnon, [M.]
1 No d'identification : 3405 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
C.C. no 47, Gagnon vs Bundock, St-Luc, no 79 du cadastre, avec grange et étable dessus construites.
Vente à la porte de l’église de St-Luc, le 21 décembre courant à 10:00 am.

C.C. no 513, Veilleux vs Boucher, Ste-Marie-de-Blandford nos 19 et 52 du cadastre avec les bâtisses dessus érigées.
Vente au bureau du registrateur du comté de Nicolet, à Bécancour, le 27 décembre courant à 10:00 am.

C.S. no 1224, Taylor vs Price et Soulard, curateur, Ste-Anne-de-la-Pérade, no 477, du cadastre, avec dépendances, vente à la porte de l’église de Ste-Anne-de-la-Pérade, le 31 décembre, 10:00 am.

Sévère Dumoulin

Référence
«Ventes par le Shérif», Le Journal des Trois-Rivières (16 décembre 1880): 3, col. 1.
2 No d'identification : 5022 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Ventes par le shérif :


- Banque Union vs Shortis (Trois-Rivières), 20 septembre : plusieurs terrains avec bâtisses et dépendances.

- Gagnon vs Dubé (St-Maurice), 20 septembre : bâtisses, circonstances et dépendances.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (12 septembre 1881): 3, col. 2.
3 No d'identification : 4975 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« En même temps que pour se conformer à une proclamation de Son Excellence le gouverneur général fixant le 18 courant comme jour d’Action de grâces, les citoyens des Trois-Rivières remerciaient la divine Providence de nous avoir accordé une moisson abondante, ils célébraient le treizième anniversaire de la consécration épiscopale de Monseigneur Thomas Cooke. Depuis que le diocèse des Trois-Rivières est formé, on a vu s’élever un grand nombre de nouvelles paroisses et le nombre de ses prêtres plus que doublé; aussi tout le monde était tellement convaincu des avantages immenses qui ont résulté de l’érection du diocèse qu’une foule nombreuse se pressait dans l’enceinte de notre magnifique cathédrale pour y éclater en actions de grâces auprès de Dieu pour les nombreux bienfaits accordés à l’église du diocèse des Trois-Rivières, tant dans la personne de son chef que dans celle de ses membres.

La messe solennelle, qui eut lieu à neuf heures, fut chantée par Monseigneur même, qui semblait porter assez lestement le poids de ses soixante-quatorze ans et dont la voix a conservé toute la puissance d’autrefois. Outre les vicaires-généraux du diocèse, on remarquait dans les stalles Monsieur le grand-vicaire Raymond de St-Hyacinthe, Messieurs Gagnon, curé de Berthier et Pepin, curé de Boucherville et un bon nombre des messieurs du clergé des diocèses voisins.

Cinquante-quatre prêtres étrangers à la ville s’étaient rendus auprès de Monseigneur pour le féliciter à l’occasion du treizième anniversaire de sa consécration comme prince de l’église. Les prières ardentes qui sont montées vers le trône de Dieu mercredi dernier nous donnent droit d’espérer que le ciel nous conservera encore longtemps un prélat aussi remarquable par son grand âge que distingué par sa piété. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (20 octobre 1865): 2, col. 5.
4 No d'identification : 6045 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
CS no 261, Gagnon et al. vs Dupuis, Ste-Thècle, no 130 du cadastre. Vente à la porte de l’église, le 7 avril à 10:00 a.m.

CS no 325 Tousignant vs Demers à Ste-Sophie-de-Lévrard, nos 7952, 796 du cadastre. Vente à la porte de l’église, le 9 avril à 10:00 a.m.

CS no 121 Roy et al. vs Normand et Normand, enchérisseur, Cap-de-la-Madeleine, nos 388, 405, 406, 407, 408 du cadastre, moins toutefois certains emplacements. Vente à la porte de l’église du Cap-de-la-Madeleine, le 10 avril à 10:00 a.m.

Charles Dumoulin, shérif

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (30 mars 1885): 3, col. 1.
5 No d'identification : 8266 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Des voleurs se sont introduits au cours de la nuit dans 2 magasins de Champlain: celui de Monsieur Gagnon et celui de Monsieur Philippe Bailly.

Chez Monsieur Gagnon, ils ont fait sauter le coffre qui heureusement ne contenait pas grand-chose.

Chez Monsieur Bailly, ils se sont emparés d’une montre et un peu d’argent (environ une vingtaine de dollars).

La police recherche les voleurs.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (12 mai 1887): 3, col. 1.
6 No d'identification : 10047 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Messieurs Delaunais et Gagnon viennent de réparer leurs moulins à farine, à carder et fouler les étoffes. Ils sollicitent le patronage du public de St-Léon, des paroisses environnantes et du public en général. »

Référence
Le Constitutionnel (20 novembre 1874): 2, col. 3.
7 No d'identification : 11964 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Messieurs Muir et Gagnon, marchands de charbon bien connus de cette ville, ont fait don à la société de St-Vincent-de-Paul de 400 minots de charbon, pour être distribués aux familles pauvres, durant le cours de l’hiver. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (31 décembre 1888): 2, col. 5.
8 No d'identification : 12884 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Ritchie et al. vs Nault: revendication de 180 cordes de bois qui auraient été coupées sur le terrain de Ritchie et al.

Price vs Tessier: promesse de vente d’une terre.

Wills et Cie vs corporation de la cité de Trois-Rivières: réclament le coût de 2 licences de commis voyageurs, prétextant l’illégalité de cette taxe.

Gagnon vs Beaudoin: contestation du bilan de Beaudoin, insolvable.

Corporation de Trois-Rivières vs Ross et Cie: concernant l’obligation pour Ross de faire fonctionner ses moulins à l’année.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (13 janvier 1887): 2, col. 4-5.
9 No d'identification : 15149 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
La ville veut passer un règlement octroyant à M. Gagnon le contrat des conduites d’eau.

Référence
«L’affaire des conduites d’eau», Le Trifluvien (30 janvier 1894): 2, col. 3-4.
10 No d'identification : 15614 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Nous apprenons que Messieurs Gabriel Caron et Pierre Béland vont établir une briqueterie, près de la gare du chemin de fer du Nord, de Louiseville.

Les commandes pour les machines les plus perfectionnées ont été faites la semaine dernière, afin que cette briqueterie soit établie de première classe.

Monsieur Joseph Fortin, fils, est à se bâtir une maison et un grand magasin à deux étages, sur la rue St-Aimé.

Messieurs Gagnon et Gravel sont les entrepreneurs de ces bâtisses qui devront être terminées au mois de juin. »

Référence
La Concorde (2 avril 1883): 3, col. 3.
11 No d'identification : 21919 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Textuel :
« Les contribuables de la cité ont été unanimes à ratifier le bonus accordé par la corporation à MM. Hall et Neilson pour la construction de leur grande usine sur le St-Maurice.
Comme nous l’avons déjà annoncé, la société a acheté la magnifique propriété de Mme veuve Frigon ainsi que celle de M. Gagnon, entre les deux ponts. Les travaux de construction sont déjà commencés. Un grand nombre d’hommes auront de l’emploi à ce nouvel établissement l’été prochain. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (15 mars 1886): 2, col. 4.