Acteur (nom propre) : Garceau, [M.]
1 No d'identification : 5721 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
On écrit de Ste-Marie-de-Blandford, 9 janvier : « une belle et imposante cérémonie a eu lieu dans notre nouvelle paroisse à l’occasion de la bénédiction d’une cloche pour l’église. La bénédiction a été faite par le révérend Messire Garceau, curé de St-Pierre les Becquets. La collecte a produit la jolie somme de 210$. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (28 janvier 1875): 3, col. 1.
2 No d'identification : 9774 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Textuel
« Monsieur Arthur Turcotte est revenu ces jours derniers, avec deux cents livres de gibier. C’est ce qu’on peut appeler un gibier bien garni. Au milieu des canards, des sarcelles et des pluviers, il y avait trois outardes. C’est un succès. Pour tout dire, les outardes sont en plus grand nombre que les années dernières. Monsieur Garceau de la Pointe-du-Lac en a tué deux douzaines. »

Référence
Le Constitutionnel (3 novembre 1875): 1, col. 2.
3 No d'identification : 11830 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Le concert organisé par Monsieur Garceau viendra jeudi prochain. Tous les amateurs de Trois-Rivières en font partie et l’on a la promesse d’avoir un précieux auxiliaire de Québec dans la personne de Monsieur Paré, célèbre violoniste. De même que le bazar, ce concert est au profit du couvent de la Providence. Nous espérons donc qu’il y aura foule. »

Résumé: La première journée du bazar a été un succès et on regrette que la salle où il a lieu soit si petite.

Référence
Le Constitutionnel, 107 (10 février 1871): 2, col. 1-2.
4 No d'identification : 12287 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Le révérend père Garceau et quelques frères de la compagnie de Jésus sont maintenant installés dans l’ancien presbytère de cette ville. Ils font préparer la maison pour recevoir les professeurs de l’Ordre et un certain nombre de scolastiques qui doivent venir s’y fixer après les vacances.

C’est avec bonheur que la population de cette ville salue l’arrivée des PP Jésuites et leur installation dans nos murs. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (29 mai 1882): 2, col. 5.
5 No d'identification : 21552 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Intégral :
« Nous apprenons de source non officielle que le prix d’achat du terrain de M. Garceau par la Three Rivers Pulp and Paper Co. serait de 96 000$ et celui de M. Lamy de 84 000$ environ. On dit de plus que le nom social de la compagnie doit être chargé et qu’au lieu de s’appeler Three Rivers Pulp and Paper Co., la compagnie prendrait le nom de St-Lawrence Paper Co.
Ces renseignements ont été pris sur la rue et nous n’avons pas pu les faire confirmer par les directeurs de la compagnie. »

Référence
Le Nouvelliste (12 mai 1922): 1, col. 7.