Acteur (nom propre) : Gill, Charles-Ignace
1 No d'identification : 3134 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Dans le comté d’Yamaska, Monsieur Gill, avocat et gendre de Monsieur L. A. Senécal a été élu par plus de 200 voix de majorité sur Monsieur Duguay. Monsieur Gill est conservateur et indépendant. »

Référence
Le Constitutionnel, 9 (26 juin 1871): 2, col. 1.
2 No d'identification : 3145 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Comté d’Yamaska :

État final de la votation :

Gill Duguay

St-David 177 48
St-Pie 71 28
Yamaska 109 29
St-François 108 96
Pierreville 195 51
La Baie 44 282
St-Zephirin 90 102

Total : 794 636

Majorité pour Monsieur Gill 158.

Référence
Le Constitutionnel, 11 (1 juillet 1871): 1, col. 3.
3 No d'identification : 3195 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« À la nomination pour l’élection d’un député devant remplacer Monsieur Gill, M. P. dans la Chambre locale, qui a eu lieu lundi dernier, trois candidats ont été mis en nomination : Messieurs N. Duguay, marchand de St-Zéphirin, fils de l’ex-député aux Communes, Olivier Salvas et Gilbert Arcand, cultivateur de St-Michel d’Yamaska. Monsieur Gill appuie le premier qui paraît réunir les meilleures chances de succès. Monsieur Duguay, s’il est élu, suivra en Chambre à peu près la même conduite indépendante que son prédécesseur, tout en accordant un appui à l’administration. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (9 février 1874): 3, col. 1.
4 No d'identification : 3623 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Mort de Ignace Gill.

À cette occasion, le journal donne des renseignements sur sa conduite comme homme politique, son éducation, ect.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (12 septembre 1865): 3, col. 1-2.
5 No d'identification : 3650 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Dans le comté d’Yamaska, Monsieur Charles Gill est toujours le candidat qui parait avoir le plus de chances de succès. On assure en même temps que Monsieur Fortier songerait à se retirer de la vie politique. »

Référence
Le Constitutionnel, 120 (13 mars 1871): 2, col. 2.
6 No d'identification : 4326 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Ceux qui ont fait élire l’automne dernier Monsieur Langevin pour remplacer Monsieur McDougall, dans le but d’obtenir des jobs, trouvent que ce Monsieur est un peu longtemps en Angleterre.

Cette absence prolongée leur cause un préjudice énorme. Si Monsieur Langevin a été élu à Trois-Rivières, ce n’est pas dans l’intérêt de la ville, mais bien dans celui de quelques spéculateurs intrigants qui ne savent faire de bonnes affaires qu’avec le gouvernement et le trésor public.

On va jusqu’à reprocher dans les cercles intimes à ce bon Monsieur Langevin que s’il eut été ici Monsieur Gill n’aurait pas été nommé juge à Sorel.

Si Monsieur Langevin eut été ici on l’aurait forcé à donner pour quelques milliers de piastres de jobs dans le St-Maurice à de vieux amis qui connaissent si bien ce territoire, et qui en ont passablement besoin à l’heure qu’il est. »

Référence
La Concorde (11 juillet 1879): 2, col. 2.
7 No d'identification : 13019 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Nomination de Charles Gill comme juge pour le district de Richelieu.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (21 mai 1879): 2, col. 1.
8 No d'identification : 13020 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Monsieur Gill, ex-député d’Yamaska, a été nommé juge pour le district de Sorel, en remplacement de Son Honneur le juge Loranger. »

Référence
La Concorde (23 mai 1879): 2, col. 3.