Acteur (nom propre) :
1 No d'identification : 19762 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
« La coupe du bois qui a été considérablement retardée par l’épidémie de grippe, bat maintenant son plein dans les chantiers de la Laurentide. La grippe qui a été très mauvaise en ville a été plutôt bénigne dans les bois. Tout de même, sans les services des docteurs Hall et Javory, nous aurions à déplorer la mort d’une trentaine de nos bûcherons. Il y a actuellement environ 2 000 hommes et 400 chevaux occupés à la coupe du bois de la Laurentide, donnant environ 2 000 cordes de bois à pulpe par jour. Les hommes de chantier sont payés de 60$ à 75$ par mois, et pensionnés. Il y a encore de l’ouvrage pour plusieurs hommes. »

Référence
«Dans les chantiers», Le Digesteur (11 décembre 1918): 3, col. 2-3.