Acteur (nom propre) : Lambert, J. N.
1 No d'identification : 20733 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Voir à « correspondances », lettre de la rivière Mékinac, sur la légende de l’oiseau monstre, menant la panique dans un camp forestier. Un gros oiseau « presqu’aussi gros qu’une dinde, à la tête plus grosse qu’un chat et ayant des griffes abominables », s’attaque à un charretier et estropie un homme. Chaque soir il recommence les mêmes méfaits jusqu’à ce que le père Chabot saisisse l’oiseau qui l’attaquait au sortir du camp et que les hommes le tuent à coups de hache. D’après l’auteur, J.N. Lambert, il nous conte la vérité.

Référence
Le Constitutionnel (28 février 1870): 2, col. 4-5.