Acteur (nom propre) : Landry, Louis
1 No d'identification : 15417 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Nous sommes heureux de constater que la manufacture d’allumettes de Bécancour établie depuis le mois de mai, fait déjà des affaires florissantes. Les allumettes Monpareil sont aujourd’hui considérées comme les meilleures qu’il y ait sur le marché.
Nos félicitations aux propriétaires Messieurs Pagé et Landry pour leur esprit d’entreprise. »

Référence
La Paix (4 septembre 1890): 3, col. 2.
2 No d'identification : 15418 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Bécancour aura bientôt une nouvelle industrie: Monsieur John Pagé et Louis Landry sont à terminer une manufacture d’allumettes qui sera en opération vers le 15 prochain. Environ cinquante personnes y trouveront de l’emploi. L’esprit d’entreprise de ces Messieurs mérite beaucoup les félicitations et l’encouragement de tous ceux qui s’intéressent au progrès de cette paroisse. »

Référence
Le Trifluvien (12 avril 1890): 3, col. 5.
3 No d'identification : 21929 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Intégral :
« Bécancourt. Bécancourt aura bientôt une nouvelle industrie : MM. John Pagé et Louis Landry sont à terminer une manufacture d’allumettes, qui sera en opération vers le 15 mai prochain. Environ 50 personnes y trouveront de l’emploi. L’esprit d’entreprise de ces messieurs mérite beaucoup les félicitations et l’encouragement de tous ceux qui s’intéressent au progrès de cette paroisse. »

Référence
«Notes locales», Le Trifluvien (12 avril 1890): 3, col. 5.
4 No d'identification : 21930 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Intégral :
« Nous sommes heureux de constater que la manufacture d’allumettes de Bécancour, établie depuis le mois de mai, fait déjà des affaires florissantes. Les allumettes Nompareil sont aujourd’hui considérées comme les meilleures qu’il y ait sur le marché.
Nos félicitations aux propriétaires MM. Pagé et Landry pour leur esprit d’entreprise. »

Référence
«Nouvelles locales», La Paix (4 septembre 1890): 3, col. 2.