Acteur (nom propre) : Larue, Adolphe
1 No d'identification : 8150 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Une terre à vendre sur le Haut-Maurice, à la rivière Croche. Propriété de Adolphe Larue : 300 arpents dont 100 en culture aussi à vendre la maison sise dessus avec les divers bâtiments et instruments aratoires.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (8 août 1887): 3, col. 2.
2 No d'identification : 20251 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
« C’est pendant cette période relativement reculée que s’établirent différents relais, à St-Roch, à la Mattawin, à la Grand-Anse, à la Rivière-aux-Rats et à la Tuque et même à la Croche, où, selon Mtre Auguste Désilets, M. Adolphe Larue aurait été le premier colon de l’endroit, s’y étant établi dès l’année 1868, sur la ferme que M. George Gouin, des Trois-Rivières, y avait fait défricher les années précédentes. »

Référence
Thomas Boucher, Mauricie d’autrefois, Trois-Rivières, Éditions du Bien Public, 1952: 184.
3 No d'identification : 21232 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
M. Adolphe Larue aurait été le premier colon de la Croche, s’y étant établi dès l’année 1868, sur la ferme que M. G. Gouin de Trois-Rivières y avait fait défricher les années précédentes.

Référence
Thomas Boucher, Mauricie d’autrefois, Trois-Rivières, Éditions du Bien Public, 1952: 184.
4 No d'identification : 21287 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
M. Adolphe Larue est un Trifluvien [...] puis il est venu ici, il y a 19 ans [vers 1868], prendre possession d’une belle ferme qui appartenait d’abord à un commerçant de bois, M. George Gouin. M. Larue est le premier colon de la Rivière-Croche [à 4 milles de l’embouchure de la Rivière Croche].

Référence
Napoléon Caron, Deux voyages sur le St-Maurice, Trois-Rivières, P.V. Ayotte, 1889: 72.