Acteur (nom propre) : Laurier, Wilfrid
1 No d'identification : 3048 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Dans les comtés unis de Drummond et Arthabaska, la difficulté sera entre Monsieur Laurier et Monsieur Hemming. On proposera probablement à Monsieur Laurier d’attendre les élections fédérales, Monsieur Senécal et Monsieur Hemming promettant. Monsieur Hemming n’appartient pas au même parti politique que Monsieur Senécal, mais ils sont liés par des intérêts communs dans le chemin de Drummondville et Sorel. »

Référence
Le Constitutionnel, 120 (13 mars 1871): 2, col. 2.
2 No d'identification : 3153 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Élection dans le comté de Drummond et Arthasbaska : Laurier contre Hemming.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (10 juillet 1871): 2, col. 4.
3 No d'identification : 3925 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Chronique des Cantons de l’Est : les élections dans les comtés de Drummond et d’Arthabaska (Laurier).

Référence
«11», Le Journal des Trois-Rivières (11 juin 1867): 2, col. 2-3.
4 No d'identification : 3943 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Il y a eu dimanche dernier à Arthabaskaville une nombreuse réunion électorale. Monsieur Wilfrid Dorion de Montréal était chargé de faire mousser, dans l’esprit des électeurs, Monsieur Thibodeau, candidat du parti rouge. Il parait cependant que Monsieur Laurier ne voit pas la candidature de Monsieur Thibodeau d’un bon oeil. Il aimerait mieux se voir sur les rangs. Monsieur Thibodeau tient néanmoins mordicus à demeurer candidat. Il y a division dans le camp. Les orateurs du parti rouge à cette assemblée ont été Messieurs Dorion et Laurier. Messieurs Houde et Hemming, candidats conservateurs, leur ont répondu d’une manière victorieuse. »

Référence
«Drummond et Arthabaska», Le Journal des Trois-Rivières (2 août 1867): 2, col. 1.
5 No d'identification : 4141 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« L’assemblée politique annoncée pour le 9 a eu lieu à l’Avenir au jour fixé. Le mauvais temps a empêché l’affluence des citoyens d’être aussi considérable qu’on l’espérait.

Les orateurs ont été Messieurs N. Masson, Laurier, Chapleau et Mercier.

Monsieur Masson a parait-il vigoureusement attaqué le parti libéral canadien et a prouvé que Monsieur Laurier était de l’école des libéraux français dirigée par Gambetta.

Monsieur Chapleau a parlé longuement aussi; il a expliqué son discours de St-Lin et a déclaré qu’il n’avait jamais eu l’intention de dire que le cabinet dont il est membre ne diffère point, quant aux principes, du parti libéral.

Les discours de Messieurs Laurier et Mercier n’ont converti personne à la cause libérale et les électeurs s’en sont retournés comme ils étaient venus, chacun pour son parti. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (8 octobre 1877): 2, col. 3.
6 No d'identification : 4143 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Bourbeau contre Laurier dans Drummond-Arthabaska.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (25 octobre 1877): 2, col. 2-3.
7 No d'identification : 8466 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Résolution au conseil municipal de St-Didace, comté de Maskinongé, à sa séance de jeudi le 7 juin; a adopté à l’unanimité la résolution suivante. Monsieur Steven Bernèche propose, secondé par Adem Adam, que le conseil de la paroisse de St-Didace, représentant l’opinion de tous les contribuables résidants de cette municipalité, proteste avec toute l’énergie possible contre le projet du gouvernement de la puissance du Canada d’imposer la conscription militaire en ce pays, sans avoir au préalable consulté des électeurs par un référendum ou par des élections générales. Que copies de la présente résolution soient adressées à Sir Robert Borden, premier ministre du gouvernement fédéral, à Sir Wilfrid Laurier chef de l’Opposition de la Chambre des communes, au Devoir, La presse, la Patrie, le Canada de Montréal, au Bien Public des Trois-Rivières, à l’Action Catholique de Québec. Adoptée à l’unanimité.

Copie conforme.
J.-Ernest Paquin
Ass. Sec. Prés. »

Référence
«La conscription», Le Bien Public (14 juin 1917): 7, col. 5.
8 No d'identification : 13067 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
On assure que Monsieur Hemming est nommé protonotaire pour le district d’Arthabaska, à la place de Monsieur Rufus Wadleigh, décédé [...] On parle déjà de trouver un successeur à Monsieur Hemming pour les comtés unis de Drummond et Arthabaska. On parle de Monsieur Hector Fabre qui a de nombreuses relations dans le comté de Monsieur Wilfrid Laurier, avocat à Arthabaskaville, de Monsieur Goodhue, etc.

Référence
Le Constitutionnel, 95 (28 janvier 1870): 2, col. 1.