Acteur (nom propre) : Loranger, [M.]
1 No d'identification : 2611 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Les résolutions présentées par l’honorable Monsieur Loranger, pour détacher le comté de St-Maurice, du bureau d’enregistrement de Trois-Rivières.

On relate brièvement les péripéties de cette décision.

Référence
La Concorde (26 juillet 1880): 2, col. 4.
2 No d'identification : 4759 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Malgré une pluie battante, la population de Trois-Rivières a fait une réception officielle à M. de Belvèze. Le maire de Trois-Rivières, J.B. Lajoie lut une adresse, suivie de la réponse de M. de Belvèze. Ces discours furent suivis par ceux de M. Charles Laberge, représentant du comté d’Iberville et par ceux de MM. Loranger, Turcotte, Laflamme et Lafrenaye. Le journaliste anonyme n’en a toutefois pas livré le teneur.

Référence
L’Ère Nouvelle (16 août 1855): 2, col. 4.
3 No d'identification : 13020 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Monsieur Gill, ex-député d’Yamaska, a été nommé juge pour le district de Sorel, en remplacement de Son Honneur le juge Loranger. »

Référence
La Concorde (23 mai 1879): 2, col. 3.
4 No d'identification : 13789 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Monsieur le juge Loranger pendant les quelques semaines qu’il a passé à Rome a été fait commandeur de l’ordre de Pie IX. [...]

Les amis et les parents de Monsieur le juge Loranger dans notre district apprendront avec joie, cette marque d’affection et d’attention dont il a été l’objet de la part du St-Père. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (25 avril 1872): 3, col. 1.
5 No d'identification : 20005 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
« Nous avons aujourd’hui à enregistrer plusieurs noyades. Un nommé Onésime Crochetière, de la paroisse St-Étienne, s’est noyé, en travaillant à la descente des bois. Un jeune Loranger de la paroisse St-Léon, s’est aussi noyé le 13 du courant ainsi qu’un nommé Onésime Raymond de la paroisse Ste-Monique. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (17 juillet 1868): 1, col. 3.