Acteur (nom propre) : Gélinas (Manufacture de meubles de Gélinas et Frère)
1 No d'identification : 7630 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Monsieur Falardeau, employé à la manufacture de meubles de Monsieur Gélinas, s’est fait couper un doigt. Le docteur Gervais ne croit pas à la nécessité de l’amputation vu que le nerf principal est intact. »

Référence
La Concorde (21 novembre 1883): 2, col. 5.
2 No d'identification : 7632 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Joseph Bruneau, jeune apprenti chez M. Gélinas et frère, s’est fait horriblement déchirer deux doigts, ce matin, en passant du bois dans une machine à pousser des moulures.

C’est le deuxième accident chez les M. Gélinas cette semaine. »

Référence
La Concorde (23 novembre 1883): 2, col. 6.
3 No d'identification : 10820 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Nous apprenons que les Messieurs Gélinas ont obtenu du conseil de ville la permission de construire, avec l’aide [de] la corporation, une salle dans le haut du marché, où ils tiendront constamment ouverts un dépôt et un magasin des meubles qu’il fabriquent à leur manufacture. »

Référence
Le Constitutionnel (22 décembre 1873): 2, col. 4.