Acteur (nom propre) :
1 No d'identification : 1614 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Sur motion de T.E. Normand [...] qu’il soit résolu qu’une somme de cent piastres soit votée par ce conseil pour les courses qui doivent avoir lieu prochainement en cette cité et que cette somme soit accordée et payée au secrétaire du Turf Club des Trois-Rivières, vu que la corporation de cette cité est intéressée dans le succès de ces courses par les diverses taxes qu’elle a l’occasion de prélever sur les personnes qui vendent sur les courses dites communes et sur les personnes qui veulent y exhiber certains jeux et enfin par les avantages que retire la cité des Trois-Rivières du grand nombre d’étrangers qui viennent assister à ces courses. »

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, 30 mai 1864.
2 No d'identification : 1940 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Sujet : faillite.

Pierre Sanscartier : commerçant de St-Stanislas.
Pierre Dosithé Morin : hôtelier de Trois-Rivières.
T.E. Normand : syndic.

Référence
Le Constitutionnel, 14 (7 juillet 1869): 2.
3 No d'identification : 1943 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Sujet : faillite

Édouard Alain : commerçant de St-Luc, résident des Trois-Rivières
T. Sauvageau : syndic

Narcisse Gingras : constructeur et commerçant de Ste-Geneviève-de-Batiscan
T.E. Normand : syndic de Trois-Rivières.

Référence
«Acte concernant faillite», Le Constitutionnel, 2, 30 (13 août 1869): 3.
4 No d'identification : 1944 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Faillite de Alfred Lavallée de Nicolet
T. Sauvageau, syndic

Faillite de François-Xavier Norbert, marchand
T.E. Normand, syndic.

Faillite de Amable William Bernier de St-Justin
T. Sauvageau, syndic.

Référence
Le Constitutionnel, 2, 54 (8 octobre 1869): 3, col. 1.
5 No d'identification : 1946 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Narcisse Richer Laflèche, commerçant de St-Jean-Baptiste-de-Nicolet : faillite
T.E. Normand : syndic

Référence
Le Constitutionnel (19 novembre 1869): 3, col. 3.
6 No d'identification : 1947 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Narcisse Richer Laflèche, faillite, de St-Jean-Baptiste, comté de Nicolet
T.E. Normand, syndic

Alexander Patrick Sweesey, commerçant de Trois-Rivières, faillite
T.E. Normand, syndic.

Référence
Le Constitutionnel, 2, 79 (13 décembre 1869): 3, col. 1.
7 No d'identification : 1952 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Alexandre Patrick Sweesey, commerçant de bois de la cité des Trois-Rivières.
Syndic : T.E. Normand.

Narcisse Richer Laflèche, commerçant de la paroisse St-Jean-Baptiste de Nicolet, comté de Nicolet.
Syndic : T.E. Normand (rue St-Joseph à Trois-Rivières).

Référence
«Acte de 1869», Le Constitutionnel, 86 (5 janvier 1870): 3, col. 4-6.
8 No d'identification : 1954 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Louis Baillargeon, commerçant de la cité des Trois-Rivières.
Syndic provisoire, T.E. Normand.

Référence
«Acte de 1869», Le Constitutionnel, 111 (7 mars 1870): 3, col. 2.
9 No d'identification : 1962 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Charles Adolphe Fleurant, commerçant de bois de la paroisse de Nicolet.
Syndic provisoire : T.E. Normand.

Référence
«Acte de 1869», Le Constitutionnel, 26 (5 août 1870): 3, col. 3.
10 No d'identification : 1963 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Joseph Cloutier, commerçant de la paroisse de Ste-Perpétue, comté de Nicolet
Syndic provisoire : T.E. Normand

Charles Cloutier, commerçant de la paroisse de Ste-Monique, comté de Nicolet
Syndic provisoire : T.E. Normand

Référence
«Acte de 1869», Le Constitutionnel, 46 (21 septembre 1870): 3, col. 2.
11 No d'identification : 2014 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Antoine Vaugeois, faillitte
Telesphore Eusèbe Normand, syndic

Référence
Le Constitutionnel (19 octobre 1874): 3, col. 6.
12 No d'identification : 2040 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
François Trépanier, ferblantier de la paroisse de St-Antoine-de-la-Rivière-du-Loup, comté de Maskinongé, failli.

Charles Coté, commerçant de bois de la paroisse de Gentilly, présentement à Trois-Rivières, failli.
T.E. Normand, syndic.

Joseph Frigon, commerçant de la paroisse de St-Maurice, failli.

Référence
Le Constitutionnel (2 juin 1875): 3, col. 5.
13 No d'identification : 2811 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Adresse de T.E. Normand aux électeurs du comté de Champlain.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (2 août 1867): 3, col. 3.
14 No d'identification : 2876 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Lettre d’un électeur qui accuse Normand, candidat du comté de Champlain, d’être « rouge ».

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (5 novembre 1867): 2, col. 5.
15 No d'identification : 2885 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Nous sommes heureux d’apprendre que l’honorable Monsieur Chapais va être élu sans opposition dans le comté de Champlain. D’après les informations que nous avons reçues, Monsieur Normand ne briguera pas les suffrages des électeurs du comté.

Nous ne pouvons qu’approuver cette conduite de Monsieur Normand.

Il aurait été fâcheux que l’honorable Monsieur Chapais eut été opposé dans le comté de Champlain. Le pays entier doit une dette de reconnaissance au ministre de l’Agriculture, et le comté de Champlain ainsi que le district des Trois-Rivières, doivent être fiers de trouver une occasion de montrer qu’ils savent apprécier les sacrifices qu’il a faits jusqu’à ce jour pour le soutien de la bonne cause. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (10 décembre 1867): 2, col. 5.
16 No d'identification : 3085 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Le Constitutionnel reproche au Journal des Trois-Rivières ses attaques contre Monsieur T. E. Normand.

Le Constitutionnel ne favorise pas Monsieur Genest, candidat dans Nicolet.

Ripostes des journaux que Le Constitutionnel est soupçonné de vouloir former un parti catholique.

Référence
Le Constitutionnel, 137 (28 avril 1871): 1, col. 1-2.
17 No d'identification : 3091 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Comme on persiste à faire courir le bruit en ville qu’il existe une alliance entre l’honorable John Jones Ross et Monsieur T. E. Normand, au sujet de l’élection du comté de Champlain, nous sommes autorisés par l’honorable John Jones Ross lui-même à dire que cette alliance n’existe pas. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (19 mai 1871): 2, col. 2.
18 No d'identification : 3658 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Monsieur T. E. Normand, candidat dans St-Maurice.

Référence
Le Constitutionnel, 137 (28 avril 1871): 1, col. 1.
19 No d'identification : 3660 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Correspondance.

Ste-Geneviève-de-Batiscan, 16 juin 1871.

Monsieur Mc Leod, écuyer, rédacteur du Journal des Trois-Rivières.

Monsieur,

Je vois par votre rapport de l’assemblée préliminaire du comté de Champlain publié dans le “Journal” du 15, que vous avez été étonné de m’entendre dire que deux des candidats étaient du comté. On ne peut nier que Monsieur Normand est maintenant du comté, puisqu’il est maire du Cap-de-la-Magdeleine. En 1867, ce n’était pas la même chose, sa résidence au Cap-de-la-Magdeleine n’était que momentanée et il n’avait jamais pris aucune part dans nos affaires publiques. En insérant ce que j’ai dit ci-dessus, vous ne deviez pas laisser de côté ce que j’ai ajouté en ce sens. “Que tous mes intérêts étaient pour le comté de Champlain tandis que Monsieur Normand” avait une partie des siens aux Trois-Rivières; “que ses affaires étaient là, etc., etc.” alors vous n’auriez pas laissé le public sous l’impression que Monsieur Normand a les mêmes droits que moi à la représentation du comté de Champlain.

Quant au bruit que l’on fait courir que je suis pour résigner en faveur de Monsieur Normand, je dois vous dire qu’il n’est pas fondé et que ce sont autant de moyens que l’on emploie injustement pour faire tort à ma candidature.

Avec considération, votre etc.,
Robert Trudel »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (19 juin 1871): 2, col. 3.
20 No d'identification : 3828 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Le nouveau quai construit par le gouvernement fédéral de concert avec la municipalité du Cap de la Magdeleine en face de l’église du Rosaire fournit maintenant un magnifique débarcadère et a été inauguré par ce pèlerinage (celui de Ste-Angèle), le premier qui ait été fait par bateau à vapeur.
Bien que ne dépassant par le coût de 3 000$ ce nouveau quai a été si judicieusement placé et si bien construit qu’il est accessible aux plus grands vapeurs du fleuve.
La paroisse du Cap est très reconnaissante au député de Champlain M. Montplaisir et à l’honorable ministre des Travaux publics pour cette utile amélioration. On fait aussi les plus grands éloges de la manière dont l’entrepreneur M. T. E. Normand et le conducteur des travaux M. Beaulieu, ont conduit l’ouvrage ainsi que M. Blanchet surveillant de la charpente.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (3 novembre 1887): 2, col. 1.
21 No d'identification : 3931 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Nous sommes informés que Monsieur T. Normand du Cap de la Madeleine est décidé de se présenter dans le comté de Champlain pour la législature locale. On nous assure que Monsieur Normand appuie la Confédération et qu’il travaillera au bon fonctionnement de la nouvelle constitution. »

Référence
«Nouvelle électorale», Le Journal des Trois-Rivières (12 juillet 1867): 2, col. 1.
22 No d'identification : 3948 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Adresse de T. E. Normand aux électeurs du comté de Champlain.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (2 août 1867): 3, col. 3.
23 No d'identification : 4295 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Les candidats pour quelques comtés du district de Trois-Rivières sont comme suit :
Champlain : Messieurs T. E. Normand, Robert Trudel et Anselme Trudel; N. Chapais, ancien membre, ne se présente pas là.
Nicolet : Monsieur J. Gaudet, ancien membre, se présente de nouveau; il a pour adversaire Monsieur Ovide Méhot, de St-Pierre les Becquets. On assure que Monsieur Boudreault se retire.
Maskinongé : Monsieur Alexis Desaulniers, ancien membre, et Monsieur Moïse Houde.

Référence
Le Constitutionnel, 141 (8 mai 1871): 2, col. 2.
24 No d'identification : 4361 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Cap, 24 octobre 1867

Au rédacteur du Journal des Trois-Rivières

Monsieur,

Je ne sais de qui le “Pays” tient ses informations, ce n’est certainement pas de moi, et il a été mal informé quant à mes principes politiques, ceux qui ont lu mon adresse aux électeurs du comté de Champlain, qui m’ont entendu parler aux portes des églises, et dans mes conversations privées, savent à quoi s’en tenir la dessus.

T. E. Normand. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (25 octobre 1867): 3, col. 1.
25 No d'identification : 4474 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« À une assemblée du conseil municipal de la paroisse du Cap de la Magdeleine, tenue le 20 janvier courant, Télesphore Eusèbe Normand, écuyer, notaire, a été nommé unanimement maire du conseil. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (24 janvier 1868): 3, col. 2.