Acteur (nom propre) : Osborne, [M.]
1 No d'identification : 11392 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
« Il semble probable que nous resterons sans gaz aux Trois-Rivières pour une période indéfinie. Il est vrai que l’on prête à quelques membres du conseil l’idée de municipaliser l’exploitation du gaz, mais cette exploitation ne peut se faire immédiatement.
[...] Une tentative récente d’une compagnie américaine de nous fournir du gaz artificiel a échoué au conseil de ville.
MM. Osborne et O’Neil demandaient le privilège de nous fournir le gaz en concurrence pendant un terme de 10 ans. La ville a décidé que ce monopole ne pouvait être accordé. Il est à remarquer que cette compagnie consentait à certaines clauses évidemment avantageuses. Absolument solvable, le public n’avait pas à redouter aucune interruption de service. Que du plus si la ville se décidait prête à vendre à la ville au prix coûtant suivant les factures. Le mille pieds nous aurait été cédé à une piastre et demie et peut-être à une piastre et quart. »

Référence
Le Bien Public (5 décembre 1912): 1, col. 3.