Acteur (nom propre) : Panneton, E. F.
1 No d'identification : 642 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Requête de deux citoyens (J.J.E. Woods, E.F. Panneton) dans le but que soit prêtée la salle de l’hôtel de ville en l’honneur de la visite du poète canadien Louis Fréchette qui vient donner une conférence au profit du monument Crémazie.

Accordée.

2 feuillets 8 1/2 x 11 (17 lignes).

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, 15 février 1906.
2 No d'identification : 10856 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
« Le comité spécial composé du maire L.P. Normand et des échevins L.E. Dufresne et E. F. Panneton, chargés de rencontrer les directeurs de la North Shore Power Co au sujet du pompage de l’eau de l’aqueduc au moyen de l’électricité, a eu une entrevue avec les autorités de cette compagnie, ces derniers jours.
Comme le contrat de la North Shore Power Co avec la corporation expirera l’été prochain le 6 août et que nos autorités municipales projettent des améliorations notables, il fallait décider si le contrat devait être continué pour un certain nombre d’années et en établir dans le cas des conditions nouvelles.
Il est décidé que la Compagnie North Shore Power verra son contrat renouvelé pour une somme de 14 000$ et pour une période de 6 années. On ajoutera une nouvelle pompe de deux millions aux frais de la corporation. »

Référence
«Aqueduc :nouveau contrat», Le Nouveau Trois-Rivières (25 mars 1910): 6, col. 2.
3 No d'identification : 11257 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Rapport de E.F. Panneton au conseil de ville.

On souligne que durant l’hiver 1910, l’inspecteur sanitaire a visité toutes les maisons de Trois-Rivières et a produit un rapport.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, 1 août 1911.
4 No d'identification : 11258 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Rapport de E.F. Panneton au conseil de ville.

« Il est regrettable de ne pas avoir sur l’état sanitaire de la ville un rapport détaillé et annuel, comme cela se pratique dans les autres villes, et tel que cela se fait ici pour l’état financier. »

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, 1 août 1911.