Acteur (nom propre) : Prince, J. O.
1 No d'identification : 5261 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Noces d’argent du révérend Messire J. O. Prince, curé de St-Maurice.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (8 janvier 1872): 2, col. 1-5.
2 No d'identification : 5416 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Des soumissions pour la construction d’une nouvelle chapelle en bois de 100 pieds de longueur sur 46 de largeur, et d’une sacristie, pareillement en bois, de 40 pieds de longueur sur 30 de largeur, pour la paroisse de Notre-Dame du Mont-Carmel, seront reçues d’hui en quinze jours, par le soussigné, qui ne s’engage pas à accepter les plus basses soumissions.

J. O. Prince,
curé de St-Maurice.

17 janvier 1868. »

Référence
«Soumission», Le Journal des Trois-Rivières (17 janvier 1868): 3, col. 3.
3 No d'identification : 5969 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Près de 800 pèlerins de St-Maurice se sont rendus hier au Cap, ils étaient dirigés par leur curé, le Chanoine J. O. Prince. Le cortège était formé de près de 300 voitures et toute cette foule récitait le chapelet à haute voix et invoquait la Vierge.

Le curé Duguay, du Cap, a prononcé le sermon.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (14 octobre 1889): 3, col. 1.
4 No d'identification : 10837 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Un nouvel atelier de photographie ouvre ses portes à Trois-Rivières (photographe J.O. Prince).

Référence
Le Constitutionnel (27 novembre 1882): 3, col. 2.
5 No d'identification : 15447 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Nous apprenons avec plaisir que Messieurs Alex McDougall et Ed. Rocheleau de cette ville ont entrepris d’établir une fromagerie dans la paroisse de St-Narcisse. Nous invitons chaleureusement tous les cultivateurs de cette paroisse et des alentours de les seconder. C’est par des industries semblables que l’on fera prospérer l’agriculture. La fromagerie peut être développée aussi avantageusement en ce pays qu’en Europe où elle est source importante de richesse. [...] Il est certain que les cultivateurs ont beaucoup plus de profit à vendre le lait aux fromageries qu’à le convertir en beurre. Au reste les habitants de St-Maurice ont déjà fortement témoigné leur désir d’encourager cette industrie à une assemblée qu’ils ont tenue dimanche dernier et qui était présidée par le révérend J.O. Prince, curé de St-Maurice. Nous espérons donc que Messieurs McDougall et Rocheleau réussiront dans leur entreprise et nous leurs souhaitons tout le succès possible. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (27 février 1869): 1, col. 5.