Acteur (nom propre) :
1 No d'identification : 11473 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Dès la même année, Trois-Rivières devenait le centre d’un mouvement antituberculeux d’envergure. Messieurs Ons. Normand, Grégoire, Beaudoin et Racicot commenceront le travail organisation de journées cliniques pour les médecins, séances de propagande éducative pour le public. Le centre de démonstration fonctionne jusqu’en 1931, alors remplacé par l’Institut d’Hygiène Sociale.

Référence
Le Nouvelliste (23 novembre 1940): 91.
2 No d'identification : 11796 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Textuel :
« Le commissaire du gouvernement, M. Racicot, doit arriver en cette ville aujourd’hui pour réclamer de la corporation le remboursement de la dette des incendies et des debentures de l’embranchement d’Arthabaska. Il doit rencontrer les membres du conseil et prendre des arrangements à ce sujet.
La dette des incendies est de 60 000$ : celle de l’embranchement est au-delà de 160 000$. Avec les intérêts accrus depuis la création de ces dettes anciennes, on arrive à un demi-million de piastres. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (12 mars 1883): 2, col. 4.