Acteur (nom propre) :
1 No d'identification : 15425 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Il [George Baptist] vint ensuite dans la région des Trois-Rivières et travailla au service d’un Monsieur Reeve, qui faisait couper du bois sur le St-Maurice et en opérait le sciage à l’embouchure de la rivière Cachée (Mont-Carmel).

Monsieur Baptist acquit plus tard du bois à son compte et s’organisa pour le scier afin de pouvoir l’exporter: en 1846, il construisit à cette fin une scierie aux Grès. En 1852, il dirigeait un très considérable commerce de bois et possédait dans les bassins des rivières aux Rats et Mattawin sept cents milles de “limites”, dont il tirait en cette même année vingt-cinq mille grandes bûches. En 1867, il édifia une scierie sur l’île St-Christophe près des Trois-Rivières. »

Référence
Auguste Désilets, La Grand’Mère, Trois-Rivières, Éditions du Bien Public, 1933: 13.