Acteur (nom propre) :
1 No d'identification : 20012 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Lors d’un voyage dans le Haut St-Maurice, les voyageurs retrouvent le 5 août, au pied de la chute de La Tuque, le cadavre d’un jeune homme noyé le printemps dernier. Il s’agit de Regnière de St-Étienne qui était à l’emploi de Baptist; il a péri avec deux de ses compagnons (qui furent retrouvés peu de temps après l’accident) en faisant la drave. Le jeune homme fut inhumé sommairement. « Du moment que la glace prend, l’automne, les bourgeois font exhumer ces cadavres et les font descendre au cimetière de la paroisse natale. »

Référence
«12», Le Constitutionnel (18 septembre 1871): 2, col. 2-4.
2 No d'identification : 20014 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
« Dans le cours de mai dernier, trois hommes se sont noyés en descendant le Rapide Blanc dans le St-Maurice. Ce sont Louis Marchand de Bécancourt, George Rouillard des Trois-Rivières et Hilaire Regnière de St-Barnabé. Le corps de Ls. Marchand a été retrouvé à la rivière au Lait et les deux autres à La Tuque, on les a enterrés sur le rivage. Dernièrement M. Baptist, au service duquel étaient ces hommes, a envoyé chercher leurs restes. Ils ont été inhumés dans le cimetière de la paroisse de St-Étienne. Le coroner a tenu des enquêtes et le verdict a été pour chacun: noyé accidentellement. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (26 décembre 1871): 2, col. 5.