Acteur (nom propre) :
1 No d'identification : 3379 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Hier matin, vers 9 :30 heures, le vapeur Héro accostait au quai Farmer, ayant à son bord bon nombre d’excursionnistes de Sorel. Les membres du corps de musique de Sorel ont fait entendre, avant de mettre pied à terre, de jolis morceaux, qui furent acclamés par les applaudissements des spectateurs réunis sur le quais. Sur invitation spéciale de M. Jos Riendeau, le propriétaire bien connu du “St-James Hotel” les membres de la fanfare soreloise, se rendirent chez lui, où ils exécutèrent une jolie sérénade avant d’entrer, et prirent part à un copieux dîner.
Après avoir visité les places d’intérêt de notre ville, les excursionnistes reprirent passage, vers une heure, sur le bateau, parraissant [sic] enchantés de leur voyage. »

Référence
La Concorde, 41 (11 août 1879): 2, col. 1.
2 No d'identification : 7179 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Servantes demandées.

On demande immédiatement trois ou quatre bonnes servantes pour servir la table, et se rendre généralement utiles.

Le plus haut prix sera donné pour de bonnes servantes.

S’adresser à M. Jos Riendeau.
St-James Hôtel.
Trois-Rivières, 12 août 1881. »

Référence
La Concorde (12 août 1881): 3, col. 1.
3 No d'identification : 10564 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Hôtel St-James (Farmer) Trois-Rivières.
Monsieur Jos Riendeau.

Ci-devant de l’hôtel du Canada, a l’honneur de prévenir ses nombreux amis et le public, qu’il est maintenant le propriétaire de l’hôtel plus haut mentionné. Cet hôtel déjà si favorablement connu du public voyageur a été remis à neuf et Monsieur Riendeau espère pouvoir donner satisfaction complète à tous ceux qui voudront bien se retirer chez lui. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (5 juin 1879): 3, col. 2.
4 No d'identification : 10573 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Monsieur Riendeau, propriétaire d’hôtel, est très affable envers les visiteurs.

Référence
La Concorde (11 août 1879): 2, col. 5.
5 No d'identification : 14181 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« On apprendra sans doute avec plaisir que Monsieur Penchenat, qui a donné il y a deux mois une conférence très intéressante sur Lamartine, va traiter un sujet tout à fait primordial: le prodigieux Victor Hugo, si universellement connu par ses poèmes, ses drames et ses romans. Cette séance exclusivement littéraire sera un régal pour les amateurs du stylisme brillant et pathétique, des idées puissantes, enfin du génie artistique, dont Victor Hugo, quoique arrivé à l’âge patriarcal, est encore la plus magnifique personnification dans ce siècle.

Cette conférence aura lieu demain soir, 24 courant, à 8 heures précises, dans l’une des magnifiques salles de l’hôtel St-James, dont Monsieur Jos Riendeau est le propriétaire. »

Référence
La Concorde (23 février 1880): 3, col. 1.
6 No d'identification : 22767 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
« On demande 300 hommes pour faire des “ties”, ainsi que des bûcherons à Palestine, Texas. Prix pour faire les “ties” : 20 centins chaque. Dimension des “ties” : 8 pieds de long, 6 pouces d’épaisseur, 8 pouces de face.
Prix pour bûcher le bois de corde : 128 pieds à la corde, bois de 2 pieds : 1,50$ de la corde.
La pension est de 10$ à 14,50$ par mois.
Le départ se fera de Montréal le 24 février 1881. Ceux qui partiront pour travailler un an n’auront aucun frais de voyage à payer. Ceux qui ne partiront que pour 6 mois auront à payer la moitié du prix de passage. S’adresser à Jos. Riendeau, St-James Hotel, Trois-Rivières. »

Référence
La Concorde (2 février 1881): 3.