Acteur (nom propre) :
1 No d'identification : 10626 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« M. Ritchot, celui qui a déjà proposé à la corporation de construire un aqueduc ici à condition qu’il en aurait les profits pendant un certain nombre d’années, 20 ans croyons-nous, a fait, ces jours derniers, réponse au conseil de ville, qu’il ne pouvait pas accepter l’offre qui lui avait été faite, de le construire et de lui en donner les bénéfices pendant 15 ans. Nous croyons que la corporation n’a pas l’intention de refuser les offres de M. Ritchot et qu’elle se rendra probablement à la demande de ce dernier, en lui donnant le contrat avec profit pendant 20 ans.
Dans ce cas nous aurions bientôt un aqueduc ici. Bravo, c’est ce que nous désirons depuis longtemps. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (3 août 1871): 3, col. 1.
2 No d'identification : 10635 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Les travaux de l’aqueduc marchent avec entrain. M. Ritchot semble vouloir se hâter de jouir de son privilège. Les tuyaux seront bientôt prêts. C’est M. F.X. Bellefeuille, machiniste, qui est en frais de les performer [mot illisible] au moyen d’une machine spéciale. Le plus gros tuyaux aura 3,5 pouces. On s’attend que tous les travaux de l’aqueduc coûteront à M. Ritchot environ 10 000$. Nous devons dire en passant que M. Bellefeuille possède une des meilleures boutiques de notre ville.

Référence
Le Constitutionnel (26 avril 1872): 2, col. 4.
3 No d'identification : 10692 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Textuel :
L’aqueduc ne fonctionne pas encore en dépit de tous les efforts faits depuis un mois pour le dégeler au moyen d’une bouilloire. Ah! M. Ritchot, vous nous avez bien blagués! Il nous en coûte autant d’argent pour faire donner de l’eau à votre aqueduc qu’il vous en coûte pour le construire.

Référence
Le Constitutionnel (1 mai 1874): 2, col. 3.