Acteur (nom propre) :
1 No d'identification : 10019 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Établissement d’une fromagerie à St-Maurice par A. McDougall et E. Rocheleau.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (27 février 1879): 2, col. 5.
2 No d'identification : 10737 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« La soumission de M.M. Luckerhoff et frère touchant la pose des tuyaux pour introduire l’eau de l’aqueduc dans les maisons, à raison de 35 centins du pied, est acceptée sur proposition de M. E. Rocheleau, secondé par M. Brunel. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (3 août 1876): 2, col. 4.
3 No d'identification : 13492 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
« Le tirage de lots à bâtir mis en vente par MM. P.B. Dumoulin et E. Rocheleau a eu un bon résultat, 46 lots ont été achetés, et il en reste encore un grand nombre très bien situés, qui auront une vente facile.
MM. Dumoulin et Rocheleau donnent gratuitement le terrain des rues. Nous espérons donc que la corporation fera ouvrir la rue du pont jusqu’au coteau, ce qui inviterait les gens à bâtir plus tôt, et contribuerait à l’agrandissement de cette partie de la ville. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (21 octobre 1872): 2, col. 5.
4 No d'identification : 15509 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Nous apprenons avec plaisir que la nouvelle fromagerie dont nous annoncions l’établissement à Yamachiche entrera en opération lundi prochain. Les propriétaires Messieurs E. Rocheleau, P.B. Vanasse et Louis Dussault de cette ville ont fait construire une spacieuse bâtisse de [illisible] pieds de long et à deux étages pour la manufacture. L’établissement a été disposé d’après les plans les plus nouveaux et pourvu de tous les instruments de dernière invention et les plus perfectionnés. Si les besoins le requièrent, on pourra fabriquer au-delà de 1 200 lbs de fromage par jour. Cette manufacture se trouve ainsi dès son entrée en opération, une des mieux organisées qu’il y ait en ce pays. La direction en est confiée à un ouvrier de la spécialité, d’une habileté et d’une expérience consommées. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (5 juin 1879): 3, col. 1.