Acteur (nom propre) :
1 No d'identification : 10217 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Requête de Ross Ritchie.

Demande d’aide au conseil de ville pour l’entretien d’une route durant l’hiver.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, Transport, 1 février 1880.
2 No d'identification : 20614 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
« Jeudi dernier, le feu s’est déclaré dans des piles de planches sur les quais de MM. Ross et Ritchie. En un moment, les flammes se communiquèrent à des amas de bois et menacèrent de détruire tout l’établissement de MM. Ross et Ritchie avec plusieurs millions de pieds de bois. Il faisait un vent violent et si le feu n’avait pas été signalé à son origine, on aurait un désastre à déplorer. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (24 juillet 1876): 2, col. 5.
3 No d'identification : 21015 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Intégral :
« Les immenses scieries de MM. Ross et Ritchie ont commencé leurs opérations vendredi dernier. Un grand nombre d’ouvriers y sont employés. »

Référence
La Concorde (27 juin 1881): 2, col. 6.
4 No d'identification : 21016 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Textuel :
« Les scieries de MM. Ross et Ritchie sont en opération depuis vendredi. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (27 juin 1881): 3, col. 1.
5 No d'identification : 21087 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Incendie du moulin Ross et Ritchie. Une centaine d’employés y gagnaient le pain de leur famille. Près de 150 personnes selon le Journal des Trois-Rivières.

Référence
Le Constitutionnel (12 août 1878).
6 No d'identification : 22274 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Avril-octobre 1939. Auteur: St-Georges Cloutier.

En 1880, Georges Balcer (des entreprises qui avaient disparu de Trois-Rivières) qui fut pendant 25 ans secrétaire de la Chambre de commerce signalait l’existence de plusieurs industries secondaires reliées à l’industrie du bois. Trois ateliers fabriquaient des fuseaux à fil avec le bois de bouleau qui abondait dans la région et expédiaient leurs produits à Montréal, aux États-Unis et même en Écosse. Ainsi en deux ans, ils vendirent 800 caisses de fuseaux, d’une valeur de 15 000$, à la célèbre filature Paisley. Wilson Patterson & Co. de Montréal avaient établi une manufacture de baguettes à rideaux, de manches de balais et outils. Ils vendaient ces articles jusqu’en Angleterre et en Australie. Ross Ritchie & Co. travaillaient le bois du pin et de l’épinette et expédiaient des planches en Australie, au Cap de Bonne Espérance, à Terre-Neuve et en Amérique du Sud et plus loin. Enfin, Bergeron et Gélinas fabriquaient des meubles de toutes qualités.

Référence
«Trois-Rivières», L’actualité économique, 15 (1 avril 1939): 155-156.
7 No d'identification : 22284 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Intégral :
« La dérive des billots de MM. Ross et Ritchie se fait très difficilement dans notre rivière. L’eau est extraordinairement basse. »

Référence
«Notes locales», Courrier de Maskinongé (22 septembre 1881): 2, col. 3.
8 No d'identification : 23472 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Intégral :
« M. Alex Baptist vient d’acheter d’immenses limites sur le St-Maurice. Si nous sommes bien informés, ce sont celles qu’exploitaient MM. Ross et Ritchie avant l’incendie de leurs moulins. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (26 août 1878): 2, col. 2.
9 No d'identification : 13658 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
À vendre :
Une belle propriété riveraine sur le fleuve en cette ville ayant 150 pieds de front depuis le quai de MM. Ross et Ritchie en montant et s’étendant en profondeur depuis le sommet de la côte jusqu’à l’eau profonde. Cette propriété touche au Loop-Line qui la traverse et est très avantageuse pour construire des quais.
S’adresser à F. Lottinville, N.P.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (9 juin 1884): 3, col. 1.