Acteur (nom propre) :
1 No d'identification : 5013 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Résumé :

- Buisson vs Shortis (St-Maurice) : nos 284 et 285 du cadastre, le 10 août

- Drum Manufacturing Company vs Shortis, St-Maurice, St-Boniface et St-Célestin, les 10 et 11 août : nos 286, 232 et 72 du cadastre.

- McGreevy vs Shortis (St-Stanislas) le 10 août : nos 597, 500 et 442 du cadastre

- Ross vs McIver (Trois-Rivières), le 13 août : no 754 du cadastre avec maison en pierres à 2 étages, circonstances et dépendances.

- Banque Union vs Shortis (Trois-Rivières), le 15 août, nos du cadastre 616, 617, 618, 619, 624, 740, 702, 709, 733, 1644 avec bâtisses dessus, circonstances et dépendances.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (1 août 1881): 3, col. 2.
2 No d'identification : 7708 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Annonce : À vendre ou à louer

1- Une terre près du village de Nicolet, autrefois la propriété de M. de Richer de Yamachiche, contenant 200 âcres presque tous sous cultivation, avec une bonne maison et autres bâtisses dessus construites.

2- 2 terres se joignant, près du village de Yamachiche aussi autrefois la propriété de M. de Richer, contenant 200 âcres, presque tous sous cultivation, avec bonnes maisons et autres bâtisses. S’adresser à Québec aux propriétaires, MM. Gibli et Ross et à Trois-Rivières à Wm McDougall.

Référence
L’Ère Nouvelle (5 janvier 1860): 3, col. 2.
3 No d'identification : 8153 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
M. Ross de Trois-Rivières met en vente ou en location, 1 ferme avec bâtisses, maison, écuries [...] La ferme couvre 5 lots dans le 1er township de Shawenegan.
Plus une sucrerie, située sur la rivière Shawenegan, à 6 milles de l’église, dans la paroisse de Ste-Flore.

M. Ross met en vente dans le 2e rang du township de Shawenegan environ 14 lots [les nos sont mal imprimés dans le journal] et 1 lot dans le 4e rang.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (25 février 1889): 3, col. 1.
4 No d'identification : 12765 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Atkinson vs Baptist: question d’arpentage.
Gélinas vs Bourassa: poursuite pour une promesse de vente.
Dorais vs Marchand: foin de mauvais qualité.
Ross et al. vs Dusablon: transferts de parts d’assurance.
Bureau vs Gailloux: question de bornes.
Panneton vs corporation de Trois-Rivières: ville a fait annoncer des propriétés en vente pour taxes. Le demandeur estime que ces taxes étaient acquittées et que la Ville avait chargé des intérêts.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (12 avril 1883): 2, col. 3-4.
5 No d'identification : 20056 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Intégral :
« Treize bâtiments d’outre-mer prennent leur cargaison en cette ville, 8 à l’île Baptist et 5 aux quais de M. Ross. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (22 juin 1874): 3, col. 1.
6 No d'identification : 20531 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Intégral :
« On nous informe que MM. Ross et Alex Baptist de cette ville ont commencé aujourd’hui à bâtir une manufacture de bois sur l’emplacement de celle qui a été détruite par les flammes à l’embouchure du St-Maurice.
C’est une nouvelle qui réjouira tout le monde parce que c’est un indice non équivoque que la prospérité renaît dans notre ville. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (4 mars 1880): 2, col. 4.
7 No d'identification : 20542 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Textuel :
« D’un autre côté, des capitalistes américains auraient, dit-on, l’intention d’acheter les limites de MM. Baptist et Ross ainsi que les scieries pour en faire l’exploitation. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (17 janvier 1889): 2, col. 4.
8 No d'identification : 20622 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
« On nous informe que MM. Ross et Alex Baptist de cette ville ont commencé aujourd’hui à bâtir une manufacture de bois sur l’emplacement de celle qui a été détruite par les flammes à l’embouchure du St-Maurice. C’est une nouvelle qui réjouira tout le monde parce que c’est un édifice non équivoque où la prospérité renaît dans notre ville. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (4 mars 1880): 2, col. 3.
9 No d'identification : 20626 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Intégral :
« Vendredi, nous avons assisté à l’inauguration des nouvelles machines à vapeur qui ont été installées dans la scierie de MM. Ross. Elles sont d’un fini remarquable et de la force de 200 chevaux. Inutile d’ajouter qu’elles fonctionnent parfaitement. Les travaux de construction du moulin avancent rapidement et avant un mois il sera en opération. Nous nous en réjouissons pour la population ouvrière de la ville. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (12 juillet 1880): 2, col. 5.
10 No d'identification : 22138 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
« Les moulins du St-Maurice.

Nous avons le plaisir d’annoncer à nos lecteurs que M. Ross, de Québec, a décidé de rebâtir les moulins à scie à l’embouchure du St-Maurice qui avaient été détruits par le feu il y a deux ans.

Les travaux de construction sont déjà commencés, et dans quelques jours un bon nombre d’ouvriers et de journaliers pourront y trouver de l’ouvrage.

Voilà au moins une nouvelle qui doit réconforter et encourager nos hommes qui sont sans ouvrage depuis quelque temps, et qui devra nécessairement avoir pour effet de diminuer ce terrible courant d’émigration aux États-Unis qui dépeuple notre ville tous les jours depuis le commencement de la fameuse Protection.

Nous félicitons M. Ross de sa détermination et nous lui souhaitons un plein succès dans son entreprise.

Le Journal des Trois-Rivières était dans l’erreur lorsqu’il annonçait hier que M. Ross bâtissait de concert avec M. Alex Baptist. »

Référence
La Concorde, 125 (5 mars 1880): 2, col. 2.
11 No d'identification : 22409 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
« Nous apprenons que le commerce de bois reprend vigueur sur la rivière Nicolet. M. Ross de Québec a fait engager la semaine dernière un bon nombre d’hommes à Nicolet et dans les environs, pour ouvrir immédiatement des chantiers sur la rivière Nicolet. On dit que le marché anglais est beaucoup plus favorable qu’il ne l’a été depuis une dizaine de mois. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (10 février 1876): 2, col. 5.
12 No d'identification : 22531 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
« Nous apprenons que le commerce de bois reprend vigueur sur la rivière Nicolet. M. Ross de Québec a fait engager la semaine dernière un bon nombre d’hommes à Nicolet et dans les environs, pour ouvrir immédiatement des chantiers sur la rivière Nicolet. On dit que le marché anglais est beaucoup plus favorable qu’il ne l’a été depuis une dizaine de mois. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (10 février 1876): 2, col. 5.