Acteur (nom propre) :
1 No d'identification : 8094 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Arrivages :
Août 24, Barge “James D. Blaine”. 93, Capt. Docman de Hobohen, charbon pour la fonderie de Plessisville. Barge “Diligence”, 36, Capt. Durand, de Montréal, cargaison générale consignée à J.A. Gagnon et Cie.
Départs :
Août 24, Goélette “Audet et Robitaille”, 101, Capt. Angers pour Montréal, bois de sciage expédié par Geo. Baptist fils et Cie.
Barge “Maska” 119, Capt. Lacoursièe, pour Montréal, bois de sciage expédié par Ross, Ritchie et Cie.

Référence
Le Constitutionnel (25 août 1882): 3, col. 2.
2 No d'identification : 8095 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Arrivages :
Sept. 13, Barge « Providence », 73, Capt. St-Arnaud de Montréal, allège.
Barge, « Three-Rivers », 74, Capt. Carpentier, de Québec, allège.
Départs :
Sept 15, Goélette « Persévérance », 40, Capt. Boisvert pour Québec, bois de sciage expédié par Ross, Ritchie et Cie.
Barge « Paul », 93, Capt. St-Jean, pour Burlington, bois de sciage expédié par Geo Baptist fils et Cie.
Barge « Montcalm », 52, Capt. Lapierre, pour Nicolet allège.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Registre des comités permanents de Trois-Rivières, 15 septembre 1882: 1, col. 1.
3 No d'identification : 8181 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Arrivages :
Août 27, Barge « Citanire » 89 Capt. G. Beaudry de Sorel, allège.
Août 28, Goélette « Marie Henriette » 89, de Barbades, mélasses J.A. Gagnon et Cie.
Départs :
Août 29, SS Lillie 693 Capt. Arkley, pour Londres, madriers, Ross, Ritchie et Co.

Référence
Le Constitutionnel (31 août 1883): 4, col. 4-5.
4 No d'identification : 4816 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« La débâcle du fleuve a commencé avant hier, 22 avril, mais presque tout de suite une immense banquise de glace frappant sur les nouveaux brise-glace placés en haut de la ville a tourné sur elle-même et est venue causer des dégâts considérables sur nos quais. Le quai de M. Dean a souffert des dommages, ainsi que le quai de Farmer, le quai de M. Reynar et les quais de MM. Ross Ritchie & Co. En un mot, il n’y a à peu près que le quai de la compagnie du Richelieu qui soit resté sauf. Chose singulière, cette banquise a barré le fleuve devant la ville et elle n’est partie qu’hier soir. Depuis sept heures, hier soir, le fleuve charroie de la glace en immense quantité. La navigation sera probablement ouverte demain ou après-demain. L’eau n’est pas haute pour la saison. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (24 avril 1879): 3, col. 1.
5 No d'identification : 14983 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Dans un cas de reconstruction de bâtiment, la compagnie demande que soit maintenue l’exemption de paiement de taxe pour 10 ans.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, Requête de Ross, Ritchie et Co..
6 No d'identification : 14984 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Résumé :
Curtis est le propriétaire des anciennes scieries de Hall, Neilson end Co., qui avaient obtenu des avantages fiscaux de la part de la ville. Étant donné que cette compagnie n’a pas respecté les conditions « bonus », la ville ne lui avait rien versé. Argument que les compagnies St-Maurice Lumber, Ross et Ritchie, Charlebois et Richard Smardon avaient toutes eu droit à des traitements avantageux. Curtis demande le maintien des mêmes privilèges accordés aux anciens propriétaires de sa scierie.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, Requête de Curtis, 1 novembre 1895.
7 No d'identification : 19959 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
L’article décrit un accident de travail aux chantiers de Messieurs Ross Ritchie et Co.

Bras écrasé par un billot.

Référence
Le Constitutionnel (25 janvier 1882): 2, col. 6.
8 No d'identification : 19961 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
« Lundi dernier, un matelot norvégien employé à la coupe du bois dans le chantier de M. Tommy Boyce, pour la maison Ross, Ritchie et Cie, s’est fait broyer une jambe par la chute d’un arbre qu’il était à abattre. On a fait transporter en cette ville le malheureux qui est actuellement sous les soins d’un médecin. »

Référence
La Concorde (20 décembre 1882): 2, col. 5.
9 No d'identification : 20033 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
« Un métis Tête-de-Boule, connu sous le nom de George Lacroix, s’est noyé accidentellement jeudi dernier, sur le St-Maurice, près des Grès. Il était employé à la Drive de la société Ross Ritchie et Cie. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (26 août 1880): 2, col. 5.
10 No d'identification : 20069 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Intégral :
« Le paquebot océanique Arquell, de Pictou, Nouvelle-Écosse, capitaine Foster, de 729 tonneaux, est arrivé au quai de MM. Ross, Ritchie & Cie, samedi dernier.
Après avoir pris une cargaison de bois, ce vapeur partira pour Bristol, Angleterre. »

Référence
La Concorde (23 août 1882): 3, col. 2.
11 No d'identification : 20070 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Départs : 24 août, goélette Audet et Robitaille, 101, capitaine Angers pour Montréal, bois de sciage expédié par George Baptist fils & Cie.
Barque Masha, 119, capitaine Lacoursière, pour Montréal, bois de sciage expédié par Ross, Ritchie et Cie.

Référence
«Nouvelle du port», Le Constitutionnel (25 août 1882): 3, col. 2.
12 No d'identification : 20071 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Intégral :
« Port de Trois-Rivières.
Le steamship Colina devra arriver le soir prendre un chargement de madriers pour Glascow au quai de Reynar.
Le steamship Ville de Para devra arriver la semaine prochaine charger le bois de commerce pour le Brésil, expédié par MM. Ross, Ritchie & Cie.
La barque Drammenscren est arrivée à son deuxième voyage et est actuellement à prendre son chargement au moulin de MM. Price & Cie à Batiscan. »

Référence
La Concorde (15 septembre 1882): 2, col. 4.
13 No d'identification : 20072 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Départ : 15 septembre, goélette Persévérance, 40, capitaine Boisvert pour Québec, bois de sciage expédié par Ross, Ritchie & Cie.
Barge Paul, 93, capitaine St-Jean, pour Burlington, bois de sciage expédié par George Baptist, fils et Cie.

Référence
«Nouvelle du port», Le Constitutionnel (15 septembre 1882): 3, col. 1.
14 No d'identification : 20074 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Intégral :
« Le steamship “Erl King” venant de Montréal est attendu dans notre port demain. Il doit prendre une partie de son chargement chez MM. Ross, Ritchie et Cie. »

Référence
Le Constitutionnel (2 octobre 1882): 3, col. 2.
15 No d'identification : 20161 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Avant hier, un nommé Lizotte a eu le talon emporté par la roue d’un des chars à bois aux moulins de M. Ross, Ritchie et Cie. On désespère de ses jours.

Aujourd’hui un autre employé a eu une partie de la main emportée par la scie ronde.

Référence
Le Constitutionnel (13 août 1875): 2.
16 No d'identification : 20163 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
« Mercredi dernier, un homme du nom de Lizotte a eu le talon broyé à la scierie de H. Ross et Cie par une roue de char à bois. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (16 août 1875): 2, col. 5.
17 No d'identification : 20164 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
« Un jeune homme du nom de Plamondon a eu un bras brisé en travaillant à un “ploner” dans les scieries de MM. Ross, Ritchie et Cie, on a fait l’amputation du bras immédiatement après l’accident. »

Référence
Le Constitutionnel (5 juin 1878): 2, col. 4.
18 No d'identification : 20170 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
« Mercredi dans la soirée, il est arrivé un fatal accident dans la scierie de MM. Ross, Ritchie et Cie.

Un jeune homme de 18 ans, du nom de Desgagnés, s’est fait broyer la main droite dans une scie ronde; le malheureux fut immédiatement soumis au traitement des médecins qui jugèrent nécessaire l’amputation des quatre doigts de la main mutilée. »

Référence
La Concorde (28 juillet 1882): 3, col. 1.
19 No d'identification : 20172 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
« Mercredi soir, vers onze heures, un jeune homme du nom d’Eugène Légaré était occupé à surveiller le travail d’une scie ronde au moulin de Messieurs Ross, Ritchie et Co. quand, en s’avançant imprudemment la main droite, il se fit enlever quatre doigts, près des articulations. »

Référence
Le Constitutionnel (28 juillet 1882): 3, col. 2.
20 No d'identification : 20176 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Un ouvrier de Ritchie et Cie a vu ses vêtements être saisis « par la noix d’un axe de transmission qui tournait à toute vitesse », il a été enlevé par la force de rotation et ses vêtements déchiquetés. Il s’en est tiré avec de multiples contusions.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (19 août 1886): 2, col. 5.
21 No d'identification : 20182 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
« Les Piles. Un homme employé au moulin de MM. W. Ritchie et Co, ici, a eu la main écrasée par une machine jeudi. »

Référence
Le Trifluvien, 66 (13 juillet 1889): 3, col. 5.
22 No d'identification : 20190 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
« Les accidents se multiplient dans nos scieries.

Hier avant-midi, aux scieries Ritchie, un M. Beaumier, menuisier du Cap-de-la-Magdeleine, s’est fait couper aux doigts par une scie ronde. »

Référence
Le Trifluvien (16 septembre 1898): 3, col. 4.
23 No d'identification : 20224 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Hier au soir, quelques minutes après 6 heures, au moment de prendre son quart de nuit, un employé des scieries de MM. Ross, Ritchie et Cie du nom de Thomas Auger a été tué. Il était à remplacer une « strappe » sur des tambours du moulin.

Référence
Le Constitutionnel (13 août 1875): 2, col. 2.
24 No d'identification : 20238 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Déplorable accident de travail au moulin à scie de MM. Ross et Ritchie.

L’homme a été frappé au front par une pièce de bois sciée.

Référence
La Concorde (8 juillet 1881): 2, col. 4.
25 No d'identification : 20239 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Un jeune homme victime d’un accident de travail assez grave à la scierie de MM. Ross, Ritchie et Cie.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (11 juillet 1881): 2, col. 4.