Acteur (nom propre) :
1 No d'identification : 2866 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Pourquoi le Journal des Trois-Rivières a classé Monsieur Rousseau parmi les Rouges.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (10 septembre 1867): 2, col. 3.
2 No d'identification : 3690 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Le gouvernement fédéral demande 5 000$ à la municipalité de Ste-Anne-de-la-Pérade et 5 000$ au Pacifique pour la jetée projetée sur la rivière Sainte-Anne. Le gouvernement a lui-même voté 10 000$ pour cet argent. Le maire de Ste-Anne, M. Rousseau, craint une catastrophe le printemps prochain, s’il n’est pas fait de travaux.

Référence
Le Trifluvien (26 octobre 1894): 3, col. 5.
3 No d'identification : 4085 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
«... et que le Dr Rousseau a perdu tout le bois qu’il avait préparé pour la construction de pont de Nicolet. »

Référence
L’Ère Nouvelle (25 juillet 1861): 2, col. 6.
4 No d'identification : 4288 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Pourquoi le Journal des Trois-Rivières a classé Monsieur Rousseau parmi les Rouges.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (10 septembre 1867): 2, col. 3.
5 No d'identification : 5187 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Vers 1907. La maison de M. Rousseau, elle sera pour plusieurs années l’avant-poste de la cité du côté nord-ouest, alors que du côté nord-est à l’angle de la rue St-Maurice se dressera la chapelle et le couvent des RR Pères franciscains.
Plus vous êtes à la campagne.

Référence
Louis-Georges Godin, Mémorial trifluvien, Trois-Rivières, Éditions du Bien Public, 1933: 18.
6 No d'identification : 6551 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Le révérend A. Bellemare desservant la nouvelle mission de St-Mathieu, aux confins du St-Maurice, s’occupe avec le curé Rousseau de Shawinigan de recueillir des fonds à Trois-Rivières pour construire une chapelle dans la dite mission.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (22 septembre 1887): 3, col. 1.
7 No d'identification : 12063 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Les travaux avancent rapidement à la cathédrale. Le lambrissage en bois est à peu près terminé. Les travaux de peinture sont commencés sous la direction de Monsieur Rousseau, de St-Hyacinthe. »

Référence
«Notes locales», Le Trifluvien (14 janvier 1891): 3, col. 5.
8 No d'identification : 12764 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Rousseau vs Panneton et St-Pierre: gages du défendeur sont saisissables en entier puisqu’il est menuisier.

Bussière vs la corporation de St-Maurice: la défenderesse devra payer une amende pour mauvais entretien d’un chemin de comté situé en partie sur ses terres.

MacDonald vs Beauchemin: rente sur le 1/3 des fruits et revenu d’une terre. Sucre, farine et autre produit artificiel ne sont pas considérés comme fruits.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (5 octobre 1882): 2, col. 2-3.
9 No d'identification : 21033 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
St-Tite.
Le moulin à scie de M. Dieudonné Rouleau et M. de la Chevrotière est en pleine opération.
C’est M. Rousseau de Ste-Anne de la Pérade qui doit faire marcher le moulin à scie de J.A. Gagnon l’été prochain, M. Gagnon lui ayant donné le contrat de sciage de son bois.

Référence
Le Trifluvien (3 avril 1894): 3, col. 5.
10 No d'identification : 21064 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Ste-Anne-de-la-Pérade. Les scieries de M. Rousseau sont fermées depuis quelques jours, le sciage du bois étant terminé.

Référence
Le Trifluvien, 7 (1 décembre 1888): 3, col. 1.
11 No d'identification : 22318 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Résumé :
M. Rousseau, chef des estacades de Shawinigan, nous apprend qu’un train de bois de commerce d’environ 25 000 pièces, parti le 17 avril du Haut St-Maurice, a descendu les rapides et est arrivé à la station le 7 août. M. Alex Michaud a dirigé ce flottage avec 30 hommes. Ce bois est la propriété de la maison Atkinson et Cie de Québec.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (13 août 1883): 2, col. 3.