Acteur (nom propre) : Saint-Maurice Boom & Driving Co.
1 No d'identification : 22365 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Les gens se plaignent car des centaines de billots font entrave au chaland. Les vrais responsables semblent être la St-Maurice Boom & Driving Co.

Référence
«Si vous avez à vous plaindre, plaignez-vous correctement», Le Digesteur (23 juillet 1919): 8, col. 2.
2 No d'identification : 22368 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
L’article fait le point sur le flottage du bois (drave) le long du St-Maurice (qui dépend de la St-Maurice River Boom et Driving Co. Ltd).

Référence
Le Nouvelliste (25 mai 1925): 7, col. 2-3.
3 No d'identification : 22375 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
La St-Maurice River Boom et Jean Crête prennent des dispositions pour que le St-Maurice soit libre de billots pour faciliter la tenue de la classique internationale de canot.

Référence
Le Nouvelliste (7 août 1940): 3, col. 5-6.
4 No d'identification : 22396 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
La compagnie The St-Maurice River Boom and Driving Company est devenue légale (lettre patente), le 8 janvier 1909.

Référence
Le Nouveau Trois-Rivières (18 mars 1909): 2, col. 4-5.
5 No d'identification : 22397 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Comme il arrive qu’au cours de leur descente sur le St-Maurice les billots appartenant à ces diverses compagnies suivent leur marche pêle-mêle, il a fallu organiser une association qui prendrait charge des billots et verrait à ce qu’un tirage minutieux soit fait à leur arrivée aux différentes usines à papier situées sur les bords du St-Maurice. Cette association devrait être comme le « clearing house » des compagnies. LA SMRBD Co. a un bureau de direction composé de 6 directeurs représentant une des compagnies associées. C’est en 1909 que fut incorporée la St-Maurice River Boom and Driving Co et tout le flottage qui se fait sur le St-Maurice est fait sous sa direction depuis Weymont jusqu’aux Trois-Rivières. Elle est responsable de tous les billots que entrent dans le St-Maurice par ses nombreux tributaires où le flottage est fait par chaque compagnie.

Référence
Le Nouvelliste (15 mai 1925): 7, col. 2.
6 No d'identification : 22398 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Aux portes de La Tuque, à la tête des chutes, en eau calme, vis-à-vis l’usine de la Brown Corporation, nous assistons à l’intéressante opération de portage du bois. La St-Maurice Boom and Driving Company Ltd sépare, en effet, à cet endroit les billes venant du nord. Elle donne à la Brown Corporation celles qui lui appartiennent et laisse passer les autres, que la chute a tôt fait de happer. Comme on le sait, chaque compagnie a un poinçon spécial dont elle marque chacune des billes qui sortent de ses chantiers. Cet estampage se fait lors du mesurage de bois. Chaque bille est marquée aux deux bouts d’un coeur, d’une flèche ou d’un X, suivant le cas. Les ouvriers draveurs reconnaissent à la trille de La Tuque, le bois de la Brown Corporation.

Référence
Études économiques, 3 (1933): 11.
7 No d'identification : 22399 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
En 1917, le gouvernement céda à la compagnie de flottage du St-Maurice (alors appelée St-Maurice River Boom and Drive Co.) toutes ses installations et tous ses biens pour fin de flottage du bois à la condition que la compagnie les maintienne en bon état et soumette à chaque année un rapport de ses activités. Notre compagnie fut originairement désignée sous le nom de St-Maurice River Drive and Improvment Company. La formation fut une initiative des principales sociétés forestières qui flottaient alors du bois sur la rivière, soit The Laurentide Paper Company, The Grès Falls Company, The Union Bag Company, et The St-Maurice Lumber Company. La compagnie avait pour mission de faire le flottage du bois pour toutes les compagnies précipitées. Le coût était partagé entre elles au prorata de la quantité de bois appartenant à chacune d’elles. Durant les 5 premières années, chaque société membre fit tour à tour le flottage annuel en conformité avec la législation existante.

Référence
R.E. Kirkpatrick, Mémoire à la commission d’étude des problèmes juridiques de l’eau; compagnie de flottage du St-Maurice, s.l., s.n., 1969.
8 No d'identification : 23886 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Recettes obtenues par le gouvernement grâce au pouvoir d’eau de la rivière St-Maurice, réservoir Gouin, 1921-22.

Eaux du réservoir Gouin Montant des Loyers
Shawenegan Water ans Power Co. 118 538,02$
Laurentide Co. Ltd 58 856,44$
Brown Corporation 14 690,22$
St-Maurice River Boom et Driving Co 20 375,00$
Total : 212 459,68$


Référence
«Recettes obtenues par le gouvernement grâce au pouvoir d’eau de la rivière St-Maurice, réservoir Gouin, 1921-22», Documents de la Session (D.S.), 56, 5, app. 19 du Rapport du ministre des terres et forêts session 1922 (1922): 81.
9 No d'identification : 23892 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Recettes obtenues par le gouvernement grâce aux pouvoirs d’eau de la rivière St-Maurice, réservoir Gouin, année 1924-1925.

Eaux du réservoir Gouin Montant des Loyers
Shawenegan Water ans Power Co. 113 862,38$
Laurentide Co. Ltd 56 929,66$
Brown Corporation 14 207,77$
St-Maurice Power Co Ltd 39 873,89$
St-Maurice River Boom et Driving Co 10 000,00$
Total : 234 873,70$


Référence
«Recettes obtenues par le gouvernement grâce aux pouvoirs d’eau de la rivière St-Maurice, réservoir Gouin, année 1924-1925», Documents de la Session (D.S.), 60, 5, app. 17 du Rapport du ministre des terres et forêts session 1927 (1930): 109.