Acteur (nom propre) : Saint-Maurice Forest Protective Association
1 No d'identification : 20311 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
La construction du barrage s’achevait à peine que la Brown Corporation s’établissait à Sanmaur et entreprenait dans la région une vaste opération d’exploitation forestière. La Brown acheta les bateaux et le tronçon de chemin de fer qui avait servi de transport des matériaux pour le barrage La Loutre. La commission des eaux courantes du Québec construisit une grande maison pour loger les personnes qui travaillaient aux trois barrages sur la rivière Manouan et au barrage la Loutre. Finalement, la St-Maurice Forest Association installa un camp de gardes forestiers. Sanmaur devenait rapidement un petit centre très vivant. Tous les bûcherons de la Brown passaient par Sanmaur en montant ou en descendant des chantiers. Avant Noël, ils se trouvaient plus d’un millier à attendre le train pour retourner chez eux. Une telle concentration de monde est un phénomène impressionnant. Mille hommes, mille sacs de linge sale, mille blasphémeurs prenant le train. Je n’aurais recommandé à personne de les accompagner tant ces hommes étaient rudes.
Beaucoup d’hommes restaient toujours à Sanmaur et travaillaient au transport des provisions de foin, d’avoine et de nourriture que la Brown envoyait aux chantiers. Ces nombreux travailleurs de la Brown à Sanmaur traversaient tous les dimanches pour assister à la messe à Weymontachingue.
Après 1940, la Brown, ayant construit une route de Sanmaur au barrage Gouin, cessa d’utiliser les bateaux et le chemin de fer et approvisionna ses chantiers par camion. Cela mit fin à nos dimanches de fête et d’affluence.

Référence
Joseph-Étienne Guinard et Serge Bouchard, Mémoire d’un simple missionnaire: le père Joseph-Étienne Guinard, Québec, Ministère des affaires culturelles, 1980: 171.
2 No d'identification : 21644 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Pertes causées par les feux de forêts en 1930 selon M. Tuchand Hudson, gérant de la St-Maurice protective association.

Référence
Le Nouvelliste (16 janvier 1931): 3, col. 1-2.
3 No d'identification : 21648 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
St-Maurice Foreste Protective Association.

Présentation du rapport annuel de l’association. Causes des feux de forêts pendant l’année 1935.

Référence
«v», Pulp and Paper Magazine, XXXVII (1 avril 1936): 272-274.
4 No d'identification : 21651 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
On note une diminution sensible dans les incendies de forêt dans la région du St-Maurice. La principale cause des feux demeure toujours la négligence de l’homme en forêt.

On retrouve aussi des renseignements intéressants sur les activités de la « St-Maurice Forest Protective Association » dans le domaine de la propagande, de la recherche et de la prévention.

La St-Maurice Forest Protective Association a connu cette année l’une de ses plus longues et de ses belles saisons. Les feux de forêt ont ravagé 774 âcres de bois dont 34 âcres seulement de bois d’une valeur marchande. C’est une amélioration très sensible sur l’an dernier. Il y eut en tout 94 feux de forêt. Le premier se déclara le 27 avril et le dernier le 21 octobre dernier.

Référence
«En 1942, l’incendie a ravagé 774 âcres de forêt dans la région du St-Maurice.», La forêt québécoise, V, 1 (1 janvier 1943): 16-17.
5 No d'identification : 21747 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Auteur: S. Jenssen.

Initiative, utilité et progrès dans les effectifs de surveillance, les divisions territoriales et les moyens de sensibilisation publique sur la prévention des incendies et des accidents en forêt.

Voilà ce qui constitue l’historique de la « St-Maurice Forest Protective Association ».

Référence
«Historique de la St-Maurice Forest Protective Association», La forêt québécoise, III, 4 (1 avril 1941): 32-35.
6 No d'identification : 21748 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Auteur: S. Jenssen.

Conférence réunissant les agents intéressés à la protection des ressources forestières dans la vallée du St-Maurice, plus importante région productrice de pulpe et papier au monde.

L’auteur trace l’historique de la « St-Maurice Forest Protective Association Limited » et traite de l’évolution dans les méthodes de protection forestière.

Référence
«Organisation of forest protection in the St-Maurice Valley», La forêt québécoise, VI, 5 (1 décembre 1943): 274-290.
7 No d'identification : 21755 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Détails sur cette organisation: son travail, son fonctionnement. Causes des feux de forêts d’après cette association.

Référence
«St-Maurice Forest Protective Association», Pulp and Paper Magazine, XXXV (1 avril 1934): 256.
8 No d'identification : 21795 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Rapport annuel de la St-Maurice Forest Protective Association pour l’année 1951. Détails sur l’organisation et le personnel à l’emploi de l’association, ses activités durant l’année 1951. Rapport sur l’état financier de l’association pour l’année écoulée. Statistiques.

Référence
St. Maurice Forest Protective Association, Three Rivers : Report 40th, Trois-Rivières, s.n., 1952.
9 No d'identification : 21796 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Législation gouvernementale: Surveillance.

St-Maurice Forest Protective Association Ltd. Historique.

Référence
Société historique industrielle, Une page d’histoire de Trois-Rivières et la région : magnifique essor industriel, Montréal, La Société, 1955: 108-111.
10 No d'identification : 21797 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Création et obtention des lettres patentes de la « The St-Maurice Forest Protective Association Limited » le 19 mars 1912.

Référence
A. Turenne, Une richesse à conserver, la forêt du St-Maurice, Thèse de maîtrise (administration et commerce), Québec, Université Laval, 1950: 22.
11 No d'identification : 21799 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
La St-Maurice Protective Association s’est fixé trois moyens de prévention.
1- L’éducation;
2- La réduction des risques d’incendies;
3- La législation et la réglementation.

Référence
A. Turenne, Une richesse à conserver, la forêt du St-Maurice, Thèse de maîtrise (administration et commerce), Québec, Université Laval, 1950: 24.
12 No d'identification : 21809 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Assemblée annuelle de la St-Maurice Forest Protection Association limited. Beaucoup de détails intéressants sur cette association.

Référence
Le Nouveau Trois-Rivières (27 février 1914): 3, col. 2-3.
13 No d'identification : 21817 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Surveillance des forêts du bassin du St-Maurice. Surveillance faite par la St-Maurice Forest Protective Association. Cette observation se fera du haut des airs, grâce à des machines volantes.

Référence
«Envolée de Halifax à Grand-Mère», Le Bien Public (28 août 1919): 9, col. 4-6.
14 No d'identification : 21821 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
L’article décrit le travail de la protection des dangers du feu en forêt, travail effectué par la « St-Maurice Forest Protective Association ».

Référence
Le Nouvelliste (22 mai 1925): 7, col. 2-3.
15 No d'identification : 21822 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
L’article décrit le travail de la « St-Maurice Forest Protective Ass. Ltd. » pour la protection des forêts contre l’incendie.

Référence
Le Nouvelliste (21 avril 1926): 5, col. 2-3.
16 No d'identification : 21824 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
La protection de nos forêts du St-Maurice. Le travail accompli au cours de l’année 1926 par la « St-Maurice Forest Protective Association ». 80 tours d’observation.

Référence
Le Nouvelliste (17 décembre 1926).
17 No d'identification : 21825 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Rôle que joue la « St-Maurice Forest Protective Association » dans la protection de la forêt contre l’incendie.

Référence
Le Nouvelliste (25 avril 1928): 3, col. 6-7.
18 No d'identification : 21828 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Suite de l’article du 16 septembre. Ici c’est principalement les opérations de la St-Maurice Forest Protective Association qui sont décrites.

Référence
Le Nouvelliste (17 septembre 1930): 1, col. 1-2.
19 No d'identification : 21829 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Dollard Dubé, de la Société d’histoire régionale de Trois-Rivières, explique l’organisation de la St-Maurice Forest Protective Association lors d’un voyage au poste de la Manouan.

Référence
Le Nouvelliste (16 août 1933): 3, col. 1-2.
20 No d'identification : 21831 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
The St-Maurice Forest Protective Association Limited. 1912-1950.

Référence
Le Nouvelliste (9 décembre 1950): 26, col. 1.
21 No d'identification : 21852 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Le nombre des inspecteurs, gardes et auxiliaires employés en 1925. Rapport du chef du service de la protection des forêts St-Maurice forest association ltd.

Inspecteurs Gardes Auxiliaires Total
43 254 174 471


Référence
«Rapport du chef du service de la protection des forêts St-Maurice forest association ltd», Documents de la Session (D.S.), 60, 5, app. 18 du Rapport du ministre des terres et forêts session 1927 (1927): 60.
22 No d'identification : 21853 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Tableau de la surveillance mobile pour la région du St-Maurice.

Jours de travail Milles parcourus
1 236 20 391

et nombres:
Inspecteurs Gardes gardes auxiliaires Total
36 240 268 544
de la St-Maurice Forest Protective Association.

Référence
«Tableau de la surveillance mobile pour la région du St-Maurice», Documents de la Session (D.S.), 61, 5, app. 18 du Rapport du ministre des terres et forêts session 1928 (1928): 63.
23 No d'identification : 21973 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Historique de la Saint Maurice Forest Protective Association.

La fondation de l’association remonte à 1912 et on trouve à son origine des représentants de toutes les grandes compagnies exploitant la forêt à cette époque. Elle couvre un territoire de 15 000 milles carrés qui s’étend de St-Donat de Montcalm à l’ouest jusqu’au lac St-Jean à l’est, et de Grandes Piles au sud, jusqu’à plusieurs milles en haut du barrage de La Loutre au nord. Elle a installé un système de tours et de téléphone qui est remis en ordre chaque printemps.

Référence
Le Nouvelliste (25 janvier 1937): 3, col. 4-5.
24 No d'identification : 21975 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Dossier sur St-Maurice Forest Protective Association par Alain Dion.

Le bureau de direction était composé de 6 directeurs, chacun représentant une des 6 plus importantes entreprises papetières de la région.

Le territoire est divisé en 4 districts:
a) St-Michel, courant les bassins des rivières Mattawin, Assomption, Maskinongé et du Loup.
b) La Tuque comprenant tout le bas St-Maurice et les rivières Trenche, Croche et Bostonnais.
c) Windigo-Flamand, Pierriche.
d) Manouan-La Loutre, regroupant tout le Haut St-Maurice et les rivières Manouan et Ruban.

Référence
Le Nouvelliste (25 avril 1928).
25 No d'identification : 21977 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Dossier sur St-Maurice Forest Protective Association par Alain Dion.

A ses débuts, l’association employa à la détection des feux huit patrouilleurs qui voyageaient à pied ou en canot. Mais en pays montagneux, la mission de ces garde-feux était nécessairement très incomplète. Il fallait que la fumée montât au-dessus des montagnes pour leur permettre de dépister l’incendie à plusieurs milles de distance. Une fois le feu découvert, les patrouilleurs devaient aller chercher du secours et pendant tout ce temps l’incendie gagnait du terrain.

Référence
Le Nouvelliste (9 décembre 1950).