Acteur (nom propre) : Saint-Maurice Industrial
1 No d'identification : 21675 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Le premier octobre, la St-Maurice Industrial Co. entreprenait, pour le compte de la Brown Corporation de Berlin, New Hampshire, États-Unis, la construction de la première fabrique de papier de la région, et l’événement qui fut le signal de l’élan extraordinaire de la ville se produisit bientôt. Nouveaux propriétaires des chutes de La Tuque, les messieurs Brown eurent tôt fait d’aménager la chute d’eau qui alimente leurs usines et éclaire la ville.

Référence
Études économiques, 3 (1933): 10.
2 No d'identification : 22756 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Historique de plusieurs paroisses de la région tiré d’un livre d’Hormidas Mayrand: Grand’Mère: « Laurentide Pulp and Paper », La Tuque: « St-Maurice Industrial Co. », Shawinigan: nom pas mentionné.

Référence
Le Nouveau Trois-Rivières (23 août 1912): 3, col. 3-6.
3 No d'identification : 22809 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
« Avec cet instrument terrible [on parle de la chute de La Tuque, qui deviendra plus tard le site du barrage, et qui fut octroyée à la St-Maurice Industrial, pour produire les 115 000 chevaux-vapeur] et les 12 000 000 de cordes de bois que leurs limites forestières gardent en réserve, les nouveaux industriels feront surgir une ville moderne à la place de la forêt disparue. »

Référence
Lucien Desbiens, Au coeur de la Mauricie (La Tuque), Trois-Rivières, Éditions du Bien Public, 1933: 27.