Acteur (nom propre) : Shortis, James
1 No d'identification : 1706 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
James Shortiss se plaint que des jeunes vagabonds font commerce d’oiseaux sauvages.

Référence
Archives municipales de Trois-Rivières. Conseil municipal, Procédés du conseil municipal de Trois-Rivières, 22 avril 1875.
2 No d'identification : 1968 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Dame Françoise Moreault, faillite.
James Shortis, syndic.

Référence
Le Constitutionnel (5 janvier 1872): 2, col. 4.
3 No d'identification : 1973 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Edmond Vigneau, commerçant du village de La Rochelle, comté de Nicolet.

James Shortiss, syndic.

Référence
Le Constitutionnel (6 mars 1872): 3, col. 1.
4 No d'identification : 2026 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Edmond Vigneau, failli
James Shortiss, syndic

Honoré Brulé, failli
Nazaire Gagnon, syndic

Joseph Sawyer et fils, faillis
Nazaire Gagnon, syndic

Référence
Le Constitutionnel (26 août 1874): 2, col. 6.
5 No d'identification : 5501 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Notre entreprenant concitoyen M. Shortis est à construire un immense bloc sur la rue du fleuve en face de l’hôtel Farmer. Cette construction sera aussi élégante que le nouvel hôtel St-James que M. Shortis vient de faire terminer, et qu’elle touche du côté ouest. Ces deux édifices embelliront considérablement cette partie de la ville qui fait face au fleuve. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (6 octobre 1873): 2, col. 4.
6 No d'identification : 7398 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Nous apprenons avec plaisir que M. James Shortis et quelques autres marchands de cette ville se proposent de faire l’acquisition du bateau à vapeur Berthier pour tenir une ligne régulière de navigation entre les Trois-Rivières et Ste-Geneviève. Ils ont le dessein de former une société. Dans le but d’organiser cette société, il y aura jeudi prochain, au palais de justice, une assemblée publique pour promouvoir cette entreprise qui intéresse si hautement notre ville. Nous félicitons la classe commerciale de l’importance qu’elle attache avec beaucoup de raison à cette voie de communication et nous espérons qu’on réalisera sans peine le montant nécessaire à l’acquisition du Berthier.

Ce bateau à vapeur est neuf, construit solidement et ne tire que peu d’eau. Il est tout à fait propre à faire la navigation entre les Trois-Rivières et Ste-Genenviève. Qu’on se rende donc en foule à l’assemblée, jeudi soir. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (16 janvier 1870): 2, col. 1-2.
7 No d'identification : 8054 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Terre à vendre :

Dans le rang de Jean, paroisse de St-Maurice, comté de Champlain, trois lots de terre contenant 180 arpents, la moitié en culture, une sucrerie de 2000 caseaux [sic] avec maison, écurie, grange, etc.
S’adresser à James Shortis.

Référence
Le Constitutionnel (16 octobre 1874): 3, col. 1.
8 No d'identification : 8215 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
À vendre : 1 moulin à farine en pierre, 3 moulanges dans le meilleur état, ayant été renouvelées l’an dernier et maintenant en pleine opération. Aussi sur la même rivière, un moulin à scie avec toutes les machineries, améliorées et qui n’ont fonctionné que quelques jours. Ces moulins sont situés sur la rivière Gentilly. Attachée à la même propriété, une terre de cent arpents avec une magnifique résidence, granges, curies et autres dépendances.
S’adresser à James Shortis, Trois-Rivières ou à S. Leduc, Bécancour.

Référence
Le Constitutionnel (13 décembre 1875): 3, col. 1.
9 No d'identification : 8219 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
À vendre :
Moulin à scie et à farine tout neuf en pleine opération, à St-Stanislas.
S’adresser à James Shortis, Trois-Rivières ou à Thiburce Lafontaine, St-Stanislas.

Référence
Le Constitutionnel (13 décembre 1875): 3, col. 1.
10 No d'identification : 8872 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Annonce qui nous donne une bonne idée de la marchandise que vend James Shortis. Épicerie.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (24 décembre 1867): 3, col. 2.
11 No d'identification : 8879 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Nouvelle épicerie de Monsieur J. Shortis qui offre de la marchandise de toutes sortes pour la saison.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (30 décembre 1869): 3, col. 4.
12 No d'identification : 8891 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Le soussigné offre en vente 20 000$ d’épiceries pour argent dû aux pairs.

James Shortis.
Trois-Rivières, 4 mars 1870.

Référence
Le Constitutionnel, 113 (11 mars 1870): 3, col. 2.
13 No d'identification : 8892 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« On paie le plus haut prix pour la graine de lin à l’établissement de James Shortis.

U. Martel et Cie.

Successeurs de J. Shortis. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (29 septembre 1870): 3, col. 2.
14 No d'identification : 8896 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Jamais à Trois-Rivières les importations n’ont été aussi considérables que cet automne. Toutes les épiceries regorgent d’articles accumulés pour la consommation de l’hiver. De son côté Monsieur James Shortis se prépare à ouvrir un magasin en gros, et ses importations représentent une quantité énorme. »

Référence
Le Constitutionnel, 74 (28 novembre 1870): 2, col. 4.
15 No d'identification : 10570 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Vendredi 18 juillet, l’emplacement sur lequel est construit l’Hôtel British Americain, mieux [connu sous] le nom de “Hôtel Farmer”, a été vendu à l’encan pour la somme de 14 010,00$ y compris le quai.

C’est Monsieur James Shortis qui s’est porté adjudicataire, mais nous croyons savoir qu’il y a entente entre Monsieur Shortis et le gouvernement provincial. Le gouvernement va acheter cet emplacement, démolir l’hôtel et peut-être construire une gare, quoiqu’il n’y ait pas assez d’espace pour justifier pareille chose. C’est un droit de passage qui va couler le prix. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (21 juillet 1879): 3, col. 1.
16 No d'identification : 10787 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« We the undersigned do hereby agree to close our respective establishments at seven o’clock P.M. commencing on Monday the sixth day of December 1858, and ending on Thursday the thirty first day of March 1859 (Saturday and Eves of Holidays excepted).

John McDougall
Timothy Lamb
James Shortis
Houliston & Co.
Frs. Fortin
Godin & Giroux
Frs. Rocheleau
Louis J. Robitaille
J.V. Ritter
Andrew Craig
J.F. Loranger
Sévère Hamel
Théophile Larue
L.E. Gervais
Rich. Lanigan
God. Lasalle
H. Craig
John Houliston Jr.
Wm. Lanigan
Michel Craig
Ronald McDonald & Co.
Rocheleau & Saucier
C. Daigle
C. Pichette
F. Stobbs
J.A.L. Olivier. »

Référence
L’écho du St-Maurice (3 décembre 1858): 3, col. 1.
17 No d'identification : 11112 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« À l’assemblée annuelle de la Chambre de commerce, le 7 courant, l’élection des officiers pour l’année courante a donné le résultat suivant:

James McDougall, président, G.A. Gouin, vice-président, Thomas McDougall, secrétaire.

Conseil:
James Dean, Onésime Brunel, George Balcer, E. Gérin, W.C. Farnum, James Shortis. »

Référence
Le Constitutionnel (9 mai 1873): 2, col. 2.
18 No d'identification : 11114 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« À l’assemblée annuelle de la Chambre de commerce, le 7 courant, l’élection des officiers pour l’année courante a donné le résultat suivant:

James McDougall, président, G.A. Gouin, vice-président, Thomas McDougall, secrétaire.

Conseil:
James Dean, Onésime Brunel, George Balcer, E. Gérin, W.C. Farnum, James Shortis. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (12 mai 1873): 2, col. 4.
19 No d'identification : 11331 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
« Capital souscrit : 20 000$
Capital payé : 19 660 $
Dette actuelle : 3 924 $
James McDougall, président,
Directeurs : D.G. Labarre, Alex Baptist, G.B. Houliston et A. Dumoulin.
John Godwin : secrétaire.
Assermenté devant moi aux Trois-Rivières, ce 20 janvier mil huit cent soixante et quatorze.
James Shortis »

Référence
«La compagnie de gaz de Trois-Rivières», Le Journal des Trois-Rivières (22 janvier 1874): 3, col. 2.
20 No d'identification : 11342 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
« Three Rivers Gas Company Twenty sixth Annual Report of the Three-Rivers Gas Company by the act 16 Vict. chap. 175, Sec. 14
Three Rivers, January 19th, 1880.

Amount of capital stock : 20 000$
Capital stock subscribed and paid in : 19 660$
Existing debts : 645,40$

James McDougall, - J.N. Bureau, Sévere Dumoulin, Geo. B. Houliston, James Shortis,
Directors
John Godwin, Secretary of the said company, being doly sworn on the Holy Evangelist, both depose and say, that the foregoing report, is a true and faithful statement of the capital stock amount of stock subscribed and paid in, and existing debts of the Three-Rivers Gas Company.
John Godwin

Sworn before me at Three-Rivers this 19th day of January 1880.
E.N. Hart. »

Référence
La Concorde (19 janvier 1880): 3, col. 3.
21 No d'identification : 12125 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral:
« Hier a eu lieu l’inauguration de l’hôtel de ville. Le conseil de cette cité a pris possession des nouveaux et splendides appartements qui lui étaient destinés au milieu d’une réunion considérable de citoyens.
Plusieurs discours ont été prononcés à cette occasion par les messieurs suivants :
J.M. Désilets, maire N. Denoncourt, James Shortis, conseiller, H.G. Mailhot, E. Gérin, A.L. Désaulniers et P.E. Panneton.
L’édifice de l’hôtel de ville est l’oeuvre de MM. Perreault et Dugré. Récemment, en parlant de l’élégance de cette bâtisse et du fini des ouvrages, nous avons fait erreur en omettant le nom des véritables constructeurs. Aujourd’hui, nous sommes heureux de réparer cette erreur et de rendre le mérite à qui de droit. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (27 juin 1872): 2, col. 3.
22 No d'identification : 12203 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Pétition pour la nomination de James Shortis comme candidat dans le quartier St-Louis.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (3 juillet 1868): 3, col. 1-2.
23 No d'identification : 12204 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Lettre de James Shortis qui se dit le défenseur des intérêts de cette ville et du quartier où il se présente.

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (3 juillet 1868): 3, col. 1.
24 No d'identification : 12453 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Intégral :
Voici le résultat des élections municipales :
M. Moïse Désilets a été élu maire par acclamation.
M. Alex Baptist a été élu par acclamation conseiller pour le quartier St-Ursule.
M. James Shortis, conseiller pour le quartier St-Philippe.
M. O. Latreille, conseiller pour le quartier Notre-Dame.

Référence
«Élections municipales », Le Journal des Trois-Rivières (4 juillet 1870): 2, col. 2.
25 No d'identification : 12464 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Pétition adressée à M. James Shortis Ecr. pour le féliciter de son travail à titre de conseiller municipal.

Référence
Le Constitutionnel, 5, 7 (14 juin 1872): 2, col. 6.