Acteur (nom propre) : Syndicat des menuisiers
1 No d'identification : 10948 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Mardi soir, le 1er avril, le syndicat des menuisiers, dans son assemblée mensuelle, a adopté la règle suivante: à partir du 15 avril, tout menuisier sollicitant son admission dans le syndicat devra verser une taxe d’entrée de 2,00$. Notons que le dit syndicat compte présentement 120 membres. »

Référence
Le Bien Public (3 avril 1913): 1, col. 3.
2 No d'identification : 10967 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Dans la chronique ouvrière, il est question de la « mutuabte », des cours du soir, d’élections dans les syndicats des menuisiers, mouleurs, peintres, briqueteurs, etc.

Référence
«Chronique ouvrière», Le Bien Public (15 janvier 1914): 1, col. 2-3.
3 No d'identification : 10979 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« Le syndicat des menuisiers et charpentiers vient de remporter, sans grève ni bris de vitre, un éclatant succès. À partir du 1er mai, au consentement unanime des patrons, l’échelle des salaires est fixée comme voici: trente-cinq (35) centins de l’heure sont alloués aux ouvriers du dehors et trente centins (30) à ceux qui travaillent à l’intérieur. Il faut admettre qu’un relèvement de salaire s’imposait. On avait péremptoirement démontré devant le conseil de la C.O.C. que vu le prix actuel de la vie et avec le salaire d’hier, le menuisier le plus économe ne pouvait plus “attacher les deux bouts”. Les patrons avaient été prévenus régulièrement voici deux mois. Ils n’ont donc pas à se plaindre d’avoir été absolument pris à la gorge. Les ouvriers conviennent tout de même que l’exécution des vieux contrats devient nécessairement plus difficile. Aussi ont-ils fait eux-mêmes des démarches à l’effet d’obtenir une compensation en faveur de leurs patrons. Voilà qui démontre quel bon coeur ils ont. Les principaux intéressés, le conseil municipal surtout, vont ce soir même, selon toute probabilité, reconnaître la légitimité de cette demande et y faire droit. »

Référence
«Chez les menuisiers et charpentiers», Le Bien Public (3 mai 1917): 1, col. 4.
4 No d'identification : 10997 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
« En vue de se préparer au congrès des Unions nationales qui aura lieu dans notre ville du 20 au 23 septembre prochain, le syndicat des menuisiers a décidé de faire des assemblées spéciales tous les mercredis soirs à 8 heures et celui des journaliers, tous les mardis à 8 heures p.m. Les membres de ces syndicats sont priés d’en prendre note et de s’y rendre en nombre. »

Référence
«H LA C.O.C.», Le Bien Public (14 août 1919): 1, col. 5-6.