Toponyme : Témiscamingue, Lac
Index toponymique -> Témiscamingue, Lac
1 No d'identification : 19932 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
On discute dans le moment un grand projet, celui de la construction d’un nouveau chemin de fer de Québec au Lac Témiscamingue. Cette voie partirait d’un point quelconque sur la ligne du chemin de fer du Lac St-Jean, à St-Raymond, traverserait la rivière St-Maurice, un peu en bas de La Tuque et se rendrait directement au Lac Témiscamingue. Cette ligne serait de 350 milles environ et développerait le commerce du bois sur le St-Maurice et la rivière Ottawa.

Référence
La Paix, 10 (10 décembre 1889): 2, col. 4.
2 No d'identification : 21584 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Déjà nos législateurs se sont préoccupés de nous procurer des lois excellentes et le gouvernement actuel a établi, en 1905, un service spécial pour s’occuper de la protection de notre richesse forestière. [...] Les renseignements nous manquent pour retracer les grands incendies qui ont dû ravager nos forêts dans le passé. [...] Le premier grand feu dont il nous soit parvenu certains détails est celui qui dévasta la vallée de la rivière Miramichi, le 7 octobre 1825. [...] Le territoire brûlé couvrait plus de 2 000 milles carrés; trois villages furent rasés par les flammes.

Le même jour, presqu’à la même heure, un autre incendie, probablement allumé par quelques étincelles du précédent, se déclarait dans l’état du Maine où il ruina dans les vallées des rivières Penobscot et Piscataquis, 1 300 milles carrés de belle forêt.

La province de Québec fut également ravagée durant la même année 1903 par la vague rouge. Durant deux mois, notre pays fut en feu. Depuis le lac Témiscamingue jusqu’au Labrador, les bois brûlaient. Dans Montréal, des cendres tombèrent durant plusieurs jours. Quelles furent nos pertes? Nul ne peut le dire, mais elles furent très considérables, bien au-delà de celles de New-York, car dans la seule région du Lac Edouard, 150 milles carrés passèrent au feu.

Référence
«Conférence du M. Gustave C. Piché concernant la protection et la conservation de nos forêts», Documents de la Session (D.S.), 42, 5, app. 20 du Rapport du ministre des terres et forêts pour 1908 (1909).
Index toponymique -> Témiscamingue, Lac