Toponyme : Rivière-à-Pierre
Index toponymique -> Rivière-à-Pierre
1 No d'identification : 4297 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Nouvelles lignes ferroviaires passant par Shawinigan, Grand’Mère, Rivière-à-Pierre, La Tuque.

Référence
Le Nouveau Trois-Rivières (25 février 1909): 1, col. 3.
2 No d'identification : 7242 Fonds : Trois-Rivières
  Information documentaire
Ouverture du chemin de fer entre St-Tite et Rivière Pierre. Plusieurs détails sur les richesses des Basses Laurentides.

Référence
«Le chemin de fer des Basses Laurentides», Le Trifluvien (4 novembre 1891): 2, col. 3.
3 No d'identification : 3657 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« Les nouveaux raccordements du chemin de fer (celui du Lac St-Jean), à la veille d’être complétés, fourniront un débouché pour le produit des moulins et des manufactures, dans toutes les directions. Le chemin de fer des Laurentides qui joindra la ligne de la Compagnie à la Rivière-à-Pierre, fournira une communication directe avec Trois-Rivières et Montréal, et l’extension vers l’est de la Compagnie, à partir de la jonction Chambord jusqu’à Chicoutimi et St-Alphonse, sur le Saguenay, donnera accès aux ports de mer où les plus grands vaisseaux et les steamers océaniques peuvent venir en toute sûreté prendre leur chargement. L’embranchement à La Tuque, sur la rivière St-Maurice, maintenant sous contrat, ouvrira un des plus grands districts forestiers de la province, et permettra aussi l’exploitation d’énormes quantités d’épinettes et de pins, qui ne peuvent pas à présent être apportés sur le marché, à cause de la distance et par conséquent du prix excessif de production. »

Référence
Le Journal des Trois-Rivières (5 décembre 1889): 2, col. 2-3.
4 No d'identification : 4285 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
« La compagnie du Grand Nord qui a son siège principal d’affaires à Québec, a sous considération un changement qui lui permettrait de raccourcir la distance entre Grand’Mère et Québec, d’environ 10 milles.

La jonction qui se fait à la Rivière-à-Pierre avec le Grand Nord, serait faite en construisant à sept milles en deçà de la Rivière-à-Pierre, environ quatorze milles de chemin, passant au nord du lac Simon. Par cet embranchement, la campagne éviterait la plus forte élévation du chemin de fer - Québec et Lac St-Jean, élévation qui a près de six cents pieds. Ceci aurait pour avantage de donner une ligne directe avec notre ville. »

Référence
Le Trifluvien (3 août 1897): 3, col. 5.
5 No d'identification : 4310 Fonds : Société régionale
  Information documentaire
Le compagnie de Chemin de fer Grand Nord reliera Rivière-À-Pierre à Garneau Jonction et Grand-Mère.

Référence
Le Nouveau Trois-Rivières (7 octobre 1910): 3, col. 2.
6 No d'identification : 22423 Fonds : Exploitation forestière
  Information documentaire
Il y aura au moins 10 pour 100 de plus de billes de coupées cette saison que la saison dernière. Les compagnies suivantes sont engagées à couper des billes:
La St-Maurice Lumber Co., de Trois-Rivières; la Laurentide Pulp Co., de Grand’Mère; F.F. Farmer, Trois-Rivières; Belgo Canadian Pulp Co., Shawenegan Falls; Alex Baptist, Trois-Rivières; la St-Maurice Lumber Co., Batiscan; la Union Bag and Paper Co., Trois-Rivières; la Tourville Lumber Co., Louiseville et MM. Whitehead et Turger, Rivière-à-Pierre.

Référence
Gazette du travail (1 mars 1903).
Index toponymique -> Rivière-à-Pierre